Communiqués
Mémoires et avis
Textes d’opinion
Autres
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
janvier
février
mars
avril
mai
juin
juillet
août
septembre
octobre
novembre
décembre
Résultat(s)

Filtres sélectionnés:

Consultation de l’Office des professions du Québec

Montréal, le 1er octobre 2020 — Dans l’avis Une nouvelle direction pour les comités de la formation qu’elle dépose aujourd’hui dans le cadre de la consultation menée par l’Office des professions du Québec sur les comités de la formation des ordres professionnels, la Fédération des cégeps recommande notamment que ces comités limitent leur analyse des programmes d’études offerts au collégial à l’adéquation des compétences enseignées aux normes d’accès des professions, en laissant aux cégeps la responsabilité d’évaluer localement leurs programmes d’études.

Évoquant les visions divergentes quant au type de diplôme à détenir pour l’obtention d’un permis de pratique qui émanent trop souvent des travaux des comités — et qui sont le fait de membres des ordres professionnels prônant d’emblée l’universitarisation de la profession —, la Fédération demande que soit revue la dynamique des comités de la formation. Il faut notamment clarifier les rôles et les responsabilités des membres de ces comités, permettre aux cégeps d’y déléguer les représentants de leur choix, dont des directeurs et des directrices des études, et leur accorder le droit de vote, précise la Fédération.

« Nous adhérons aux objectifs d’actualisation du système professionnel québécois pour renforcer la protection du public ainsi que la qualité des services et des soins offerts à la population. Tous les cégeps ont la volonté de poursuivre la concertation et le travail de veille sur leurs programmes techniques de DEC qui donnent ouverture à des permis des ordres professionnels. Cependant, au cours des dix dernières années, nous avons souvent été forcés d’intervenir auprès de l’Office des professions du Québec et de certains ordres professionnels en lien avec des membres de ces comités. Alors que les compétences des techniciennes et des techniciens membres de ces ordres professionnels sont reconnues et appréciées par les employeurs, des membres de ces comités continuent de revendiquer l’exigence du baccalauréat. Pourtant, il ne s’agit nullement du rôle de ces comités. Si les ordres professionnels ont pour mission d’assurer la protection du public, il faut laisser au ministère de l’Enseignement supérieur et aux cégeps le soin de veiller sur la qualité et la pertinence de la formation qu’ils offrent, une formation qui est de plus soumise au regard externe de la Commission d’évaluation de l’enseignement collégial », a indiqué le président-directeur général de la Fédération des cégeps, M. Bernard Tremblay.

Les établissements du réseau collégial public offrent des programmes techniques en lien avec le champ d’intervention de 13 ordres professionnels, dont 11 sont liés au domaine de la santé. Ces programmes sont constamment évalués et mis à jour en collaboration avec les représentants du marché du travail, qui en reconnaissent la qualité et la pertinence. Avec l’expertise pédagogique dont ils font toujours preuve, les cégeps forment des diplômés prêts à intégrer le marché du travail et à exercer leur profession.

La Fédération des cégeps est le regroupement volontaire des 48 collèges publics du Québec. Elle a été créée en 1969 dans le but de promouvoir le développement de la formation collégiale et des cégeps. Elle agit comme porte-parole officiel et lieu de concertation des cégeps, à qui elle offre des services en matière de pédagogie, d’affaires étudiantes, d’affaires internationales, de formation continue et de services aux entreprises, de financement, de recherche, de ressources humaines, d’évaluation de la scolarité, d’affaires juridiques, de ressources informationnelles, de négociation et de relations du travail. La Fédération des cégeps représente les collèges pour la négociation des conventions collectives.

— 30 —

RENSEIGNEMENTS :

Judith Laurier

Directrice des communications

Fédération des cégeps

514 381-8631 poste 2337 ; cellulaire : 514 239-2088

Twitter : @fedecegeps