Cégeps

Formations

Formation préuniversitaire

Pour une préparation à l’université

Au collégial, la formation préuniversitaire a pour objectif de fournir à l’étudiant les connaissances et les habiletés nécessaires à la poursuite d’études de premier cycle à l’université. Dans le cadre de son parcours collégial, l’étudiant apprend également à être autonome, à faire preuve d’une maturité et d’une ouverture sur le monde qui lui seront utiles quel que soit le programme universitaire choisi.

Au secteur préuniversitaire, neuf programmes qui couvrent tous les grands champs d’études sont offerts 

  • Sciences de la nature
  • Sciences informatiques et mathématiques
  • Sciences humaines
  • Arts, lettres et communication
  • Sciences, lettres et arts
  • Histoire et civilisation
  • Arts visuels
  • Danse
  • Musique

Les cégeps offrent seize programmes de double DEC permettant aux étudiants d’obtenir deux diplômes d’études collégiales en trois années, ils proposent deux programmes de baccalauréat international ainsi que des programmes sport-études.

En 2017, 46,1 % des étudiants inscrits à un diplôme d’études collégiales (DEC) à l’enseignement ordinaire, soit près de la moitié de la population étudiante des cégeps, fréquentaient l’un ou l’autre des neuf programmes préuniversitaires.

Formation technique

Pour obtenir les qualifications indispensables au marché du travail

Les jeunes qui font le choix de la formation technique au collégial acquièrent des connaissances pratiques de haut niveau dans un domaine particulier. Grâce à cette formation reconnue sur le marché du travail, ils ont d’excellentes chances de décrocher un emploi motivant en tant que technologue ou technicien.

La formation technique, c’est…
Un choix d’avenir pour les étudiants et le bagage requis pour une main-d’œuvre qualifiée en entreprise

133 programmes de formation technique sont offerts dans cinq grandes familles :

  • Techniques biologiques et technologies agroalimentaires
  • Techniques physiques
  • Techniques humaines
  • Techniques de l’administration
  • Techniques en arts et communications graphiques

47,1 % des 169 240 étudiants inscrits au cégep recevaient une formation technique en 2017.

Formation continue

Pour répondre aux besoins des adultes et faire face à la pénurie de main-d’oeuvre qualifiée

Pour les adultes qui souhaitent développer ou mettre à jour leurs compétences professionnelles, et pour les entreprises qui veulent recycler ou perfectionner leur main-d’œuvre, ou encore hausser le niveau de qualification de leurs employés, la formation continue au collégial constitue une solution.

La formation continue, c’est…
Le meilleur outil de qualification et de perfectionnement des compétences pour les adultes

Selon les dernières données disponibles (2015) :

  • Un peu plus de 26 000 adultes sont inscrits au secteur de la formation continue créditée dans un cégep. 49,8 %sont inscrits à temps plein et 50,2 %, à temps partiel; 40,3 % sont des hommes et 59,7 %, des femmes.
  • Environ 58,5 % des adultes qui fréquentent le secteur de la formation continue sont inscrits à un programme conduisant à une attestation d’études collégiales (AEC), 21,4 % à un diplôme d’études collégiales (DEC) et 20,2 % à des cours hors programme.
  • Sur les 21,4 % d’adultes inscrits dans un programme de formation continue pour l’obtention d’un DEC, 2044 adultes suivent un programme préuniversitaire et 3538, une formation technique.
Des programmes qui répondent aux besoins des Québécois et à ceux des entreprises

Les cégeps offrent chaque année environ 350 programmes d’attestation d’études collégiales (AEC) qui permettent d’acquérir une formation technique de courte durée, à temps plein ou à temps partiel, élaborée avec des partenaires du marché du travail. Contrairement au DEC technique, les programmes d’AEC sont des formations spécifiques qui ne comprennent pas de cours généraux.

84,7 % des détenteurs d’une AEC qui sont en emploi occupent un poste à temps plein.

75,3 % des détenteurs d’une AEC qui sont en emploi occupent un poste lié à leur formation.

Le taux de placement des détenteurs d’une AEC est de 83,7 %.

La reconnaissance des acquis et des compétences : pour favoriser l’intégration ou le maintien en emploi des adultes expérimentés, dont les immigrants

Les outils pour la reconnaissance des acquis et des compétences dans les programmes d’AEC sont développés par les cégeps et touchent des domaines de formation diversifiés. Les cégeps développent de plus en plus leur offre en cette matière et mettent sur pied des formations complémentaires en collaboration avec différents organismes, notamment les ordres professionnels.