Communiqués
Mémoires et avis
Textes d’opinion
Autres
2022
2021
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
janvier
février
mars
avril
mai
juin
juillet
août
septembre
octobre
novembre
décembre
Résultat(s)

Filtres sélectionnés:

Montréal, le 19 MAI 2022 — La Fédération des cégeps accueille de manière positive la Stratégie québécoise de recherche et d’investissement en innovation (SQRI2) 2022-2027 déposée ce matin par le ministre de l’Économie et de l’Innovation, M. Pierre Fitzgibbon, en compagnie de la ministre de l’Enseignement supérieur, Mme Danielle McCann. Elle se réjouit particulièrement de voir cette stratégie déployer une vision à long terme, ce qui, croit-elle, favorisera une mise en œuvre plus aboutie des pistes mises de l’avant. L’annonce de mesures de soutien susceptibles d’éveiller un intérêt pour la recherche et l’innovation chez les jeunes répond également à un besoin fréquemment manifesté au sein de son réseau.

« Les cégeps souhaitaient depuis longtemps être appuyés dans leurs efforts pour encourager l’intérêt des jeunes qu’ils accueillent envers la recherche, la science, l’innovation et l’entrepreneuriat. Quand on veut développer et orienter des talents dans une discipline, agir auprès de jeunes d’âge collégial présente les meilleures garanties de succès à notre avis, tant pour l’avancement du domaine que pour les étudiantes et les étudiants eux-mêmes. Nous nous réjouissons donc de voir la SQRI2 proposer des manières concrètes de progresser à cet égard, tout en soutenant plus globalement le développement de la recherche, notamment celle qui se fait au collégial », a indiqué le président-directeur général de la Fédération des cégeps, M. Bernard Tremblay.

En matière de promotion et de soutien des talents, la Fédération relève avec satisfaction la mesure visant à accorder 100 M$ aux Fonds de recherche du Québec pour qu’ils puissent bonifier leurs programmes de bourses, notamment celui concernant les stages d’initiation à la recherche à l’intention des étudiantes et des étudiants du collégial. Elle se réjouit également de la volonté du gouvernement de créer un environnement favorable au développement de l’innovation qui devrait, selon sa compréhension, se traduire par des investissements en infrastructures de recherche dans les établissements du réseau collégial public.

Par ailleurs, les différentes mesures de mobilisation et de maillage des acteurs de la recherche, qui mettront notamment à profit l’expertise des cégeps et celle de leurs centres collégiaux de transfert de technologie (CCTT) dans un contexte de collaboration en matière de recherche appliquée, lui semblent de bon augure, à la fois pour l’essor de cette recherche dans les collèges et les centres, et pour ses retombées en matière d’innovation dans les PME et chez les autres acteurs économiques du Québec.

Elle voit également d’un bon œil la volonté de propulser les projets d’innovation des entreprises par les collaborations des universités avec les CCTT notamment, sous l’égide des regroupements sectoriels de recherche industrielle (RSRI) qui pourront faire appel aux chercheurs et aux chercheuses du collégial parmi les acteurs qu’ils mobiliseront pour répondre aux besoins de développement technologique des entreprises.

La Fédération des cégeps est le regroupement volontaire des 48 collèges publics du Québec. Elle a été créée en 1969 dans le but de promouvoir le développement de la formation collégiale et des cégeps. Elle agit comme porte-parole officiel et lieu de concertation des cégeps, à qui elle offre des services en matière de pédagogie, d’affaires étudiantes, d’affaires internationales, de formation continue et de formation aux entreprises, de financement, de recherche, de ressources humaines, d’évaluation de la scolarité, d’affaires juridiques, de ressources informationnelles, de négociation et de relations du travail. La Fédération des cégeps représente les collèges pour la négociation des conventions collectives.

— 30 —

RENSEIGNEMENTS :

Judith Laurier

Directrice des communications

Fédération des cégeps

514 381-8631 poste 2337 ; cellulaire : 514 239-2088

Twitter : @fedecegeps