Communiqués
Mémoires et avis
Textes d’opinion
Autres
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
janvier
février
mars
avril
mai
juin
juillet
août
septembre
octobre
novembre
décembre
Résultat(s)

Filtres sélectionnés:

Montréal, le 16 juin 2020 — À l’occasion du dévoilement des modalités entourant la prochaine rentrée scolaire au Québec par le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, M. Jean-François Roberge, la Fédération des cégeps a indiqué aujourd’hui que les 48 établissements de son réseau sont prêts à accueillir les étudiantes et les étudiants qui commenceront ou poursuivront leurs études au collégial l’automne prochain. Cette session d’automne 2020 se déclinera selon un mode hybride, soit à travers des formations offertes en présence ou à distance, dans le respect complet des directives de la Santé publique et la perspective de favoriser la réussite scolaire de tous les étudiants.

« Pour être prêts pour le retour à l’automne prochain, les collèges sont en action depuis plusieurs semaines déjà. Et ils ont agi dans l’objectif d’accueillir entre leurs murs le plus grand nombre possible d’étudiants tout en préservant la santé de ces derniers ainsi que celle des membres du personnel des établissements. De plus, ils ont eu le souci de mettre en place des mesures garantes d’une expérience éducative et sociale stimulante pour les étudiants. Les orientations présentées aujourd’hui sont venues confirmer que les cégeps sont prêts pour la prochaine rentrée », a indiqué le président-directeur général de la Fédération des cégeps, M. Bernard Tremblay.

Au cours de la préparation de ce prochain semestre, les cégeps auront le souci de faire vivre une expérience stimulante à tous les étudiants, mais porteront bien sûr une attention particulière aux jeunes qui feront leur entrée pour la première fois au cégep cette année et aux étudiants à besoins particuliers. Les consignes de distanciation seront évidemment respectées dans les classes, dans les cafétérias, dans les bibliothèques comme dans les laboratoires et toutes les mesures sanitaires nécessaires seront déployées. Lorsque ce sera requis, l’enseignement à distance viendra pallier les difficultés de réunir physiquement un enseignant et ses étudiants, par exemple, et l’ensemble du personnel professionnel et de soutien offrira les services essentiels à la tenue des cours comme à la persévérance scolaire et à la bonne santé mentale des étudiants notamment.

La Fédération des cégeps est convaincue que l’expertise de l’ensemble du personnel, y compris celle qui a été développée depuis l’avènement de la pandémie, ainsi que l’engagement des étudiants dans leurs études concourront à faire de cette session d’automne une belle réussite et que c’est avec le même dynamisme avec lequel la communauté collégiale est parvenue à terminer la session d’hiver que se tiendra la session d’automne. Réussite qui profitera d’abord, comme il se doit, à la centaine de milliers de jeunes venus chercher au collégial une formation spécifique et une formation générale leur assurant des bases solides pour s’accomplir dans leur vie professionnelle et personnelle, dans un contexte où répondre aux exigences élevées du marché du travail et appréhender de manière citoyenne toute la complexité de nos sociétés reposent de plus en plus sur l’acquisition d’une formation donnée à l’enseignement supérieur.

Bien sûr, il est important de rappeler que la pandémie génère des coûts additionnels importants pour les cégeps. La Fédération des cégeps assure un suivi auprès du gouvernement.

La Fédération des cégeps est le regroupement volontaire des 48 collèges publics du Québec. Elle a été créée en 1969 dans le but de promouvoir le développement de la formation collégiale et des cégeps. Elle agit comme porte-parole officiel et lieu de concertation des cégeps, à qui elle offre des services en matière de pédagogie, d’affaires étudiantes, d’affaires internationales, de formation continue et de services aux entreprises, de financement, de recherche, de ressources humaines, d’évaluation de la scolarité, d’affaires juridiques, de ressources informationnelles, de négociation et de relations du travail. La Fédération des cégeps représente les collèges pour la négociation des conventions collectives. 

— 30 —

 

RENSEIGNEMENTS :

Judith Laurier

Directrice des communications

Fédération des cégeps

514 381-8631 poste 2337 ; cellulaire : 514 239-2088

Twitter : @fedecegeps