Communiqués
Mémoires et avis
Textes d’opinion
Autres
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
janvier
février
mars
avril
mai
juin
juillet
août
septembre
octobre
novembre
décembre
Résultat(s)

Filtres sélectionnés:

Ouverture du congrès de la Fédération des cégeps

DES CÉGEPS QUI SE VEULENT DE PLUS EN PLUS INTERNATIONALISÉS

Montréal, le 22 octobre 2014 — Ce matin s’ouvre à l’hôtel Omni Mont-Royal de Montréal le 10e congrès de la Fédération des cégeps, sous le thème Cégeps de classe mondiale. Au cours des deux prochaines journées, environ 250 personnes issues de toutes les catégories de personnel des cégeps, ainsi que des représentants des partenaires de ces derniers, viendront réfléchir et échanger sur les actions à entreprendre pour internationaliser encore davantage les collèges, dans un contexte économique, social et culturel caractérisé par une ouverture de plus en plus grande sur le monde.

Cette intégration de la dimension internationale à la mission des cégeps est à ce point devenue un enjeu que Cégep international, créé en 1993 afin d’unir les efforts des établissements du réseau collégial sur la scène internationale, est intégré depuis juillet dernier à la Fédération des cégeps, constituant sa nouvelle Direction des affaires internationales.

Des conférenciers de calibre… international

Dans un tel contexte, axer ce congrès bisannuel de la Fédération sur l’internationalisation allait de soi et inviter des conférenciers aptes à jeter un éclairage nouveau sur la question également. Aussi, ce matin, en conférence d’ouverture (10 h 30 à 12 h), les représentants des cégeps auront la chance d’entendre M. Jean-François Lépine, journaliste, reporter, animateur et analyste international, qui viendra partager sa vision du monde en 2014 et brosser un portrait des influenceurs internationaux et des puissances économiques en émergence. En après-midi, en conférence principale (13 h 30 à 15 h 15), M. Francisco Marmolejo, coordonnateur de l’enseignement supérieur à la Banque mondiale, traitera pour sa part de l’internationalisation de l’enseignement supérieur, en abordant des défis que seront appelés à relever les cégeps en matière de reconnaissance des diplômes à l’international et de fluidité entre les systèmes d’éducation, par exemple. Enfin, demain après-midi, en conférence de clôture (13 h 45 à 15 h 15), M. Stéphane D’Astous, producteur exécutif chez Moment Factory, viendra transmettre l’expertise de son entreprise qui s’illustre dans plusieurs pays par sa grande créativité et sa recherche constante de l’innovation. En plus de ces activités, les tables rondes et les ateliers figurant aussi au programme du congrès seront autant d’occasions pour les congressistes d’apprendre et d’échanger sur de bonnes pratiques en matière d’internationalisation.

Signature d’une entente avec le réseau national français d’enseignement supérieur privé

Par ailleurs, à quelques heures du début de ce congrès hier soir, la Fédération des cégeps a signé une entente avec le Réseau National d’Enseignement Supérieur Privé (RENASUP) de France, qui regroupe 515 établissements fréquentés par environ 55 000 étudiants. Cette entente vise à favoriser la mobilité étudiante et enseignante entre les deux réseaux d’enseignement. Au fil des ans, le réseau collégial a signé plusieurs ententes du même type avec des instituts universitaires technologiques (IUT) et ce nouveau partenariat viendra élargir la collaboration des cégeps avec les établissements français.

Dans une même perspective de collaboration, une délégation de représentants de lycées membres de RENASUP profitent actuellement de la tenue du congrès pour visiter certains cégeps et discuter de partenariat. Les collèges qui doivent recevoir des membres de la délégation sont le Cégep de la Gaspésie et des Îles, le Cégep de La Pocatière, le Cégep de Saint-Félicien et le Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu.

Pour d’autres informations sur le 10e congrès de la Fédération des cégeps, visitez le site de l’événement : http://congres.fedecegeps.qc.ca/

La Fédération des cégeps est le regroupement volontaire des 48 collèges publics du Québec. Elle a été créée en 1969 dans le but de promouvoir le développement de la formation collégiale et des cégeps. Elle agit comme porte-parole officiel et lieu de concertation des cégeps, à qui elle offre des services en matière de pédagogie, d’affaires étudiantes, d’affaires internationales, de formation continue, de financement, de ressources humaines, d’évaluation de la scolarité, d’affaires juridiques, de négociation et de relations du travail. La Fédération des cégeps représente les collèges pour la négociation des conventions collectives. www.fedecegeps.qc.ca

— 30 —

Source : Fédération des cégeps

Renseignements : Judith Laurier, directrice des communications, 514 381-8631, poste 2337; cellulaire : 514 239-2088