Communiqués
Mémoires et avis
Textes d’opinion
Autres
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
janvier
février
mars
avril
mai
juin
juillet
août
septembre
octobre
novembre
décembre
Résultat(s)

Filtres sélectionnés:

Semaine nationale de prévention du suicide

Les cégeps occupent une position privilégiée en matière de lutte contre le suicide

Montréal, le 6 février 2006 – À l’occasion de l’édition 2006 de la Semaine nationale de prévention du suicide, qui se déroule jusqu’au 11 février prochain, la Fédération des cégeps se joint aux groupes et aux organismes qui travaillent à sensibiliser la population québécoise à l’importance d’encourager les personnes en détresse à sortir de l’isolement et à l’urgence de multiplier les efforts collectifs pour prévenir le suicide.

Les cégeps accueillent chaque année des jeunes de 15 à 19 ans, un groupe d’âge qui présente un taux de suicide alarmant, le tiers des décès y étant attribuables au suicide. Devant cette réalité, qui s’aggrave constamment depuis 10 ans au Québec, les collèges sont appelés à intervenir en matière de prévention du suicide auprès des 149 000 jeunes qui fréquentent l’un ou l’autre des 48 établissements du réseau collégial public. Par conséquent, ils doivent multiplier et diversifier leurs activités de prévention du suicide malgré les maigres ressources qui leur sont accordées à cette fin. En 2004-2005, ils ont par exemple mené des activités de sensibilisation et d’information, mis sur pied un programme de prévention avec des activités thématiques, constitué un comité pour la prévention du suicide, organisé des conférences et des ateliers, et favorisé la signature de «contrats de non-suicide» entre des psychologues et des étudiants.

Des mesures attendues

Devant la réalité accablante du suicide chez les jeunes d’âge collégial, les divers acteurs des cégeps veulent pouvoir agir davantage. Ils attendent beaucoup à cet égard des travaux du comité tripartite réunissant des représentants du ministère de la Santé et des Services sociaux, du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, et de la Fédération des cégeps autour de la question des services en santé mentale dans les collèges. Ils espèrent notamment qu’une entente de complémentarité liant les deux ministères concernés permette l’offre de services psychosociaux et de prévention du suicide dans chaque établissement du réseau collégial public.

Les cégeps attendent également un financement gouvernemental adéquat qui permettrait l’intensification de leurs actions pour lutter contre le phénomène du suicide. La subvention de 1000 $ par établissement accordée au cours des dernières années n’étant pas récurrente, aucune somme ne leur a encore été octroyée pour la prochaine année, alors qu’un montant de 5000 $ par collège serait minimalement nécessaire pour répondre à l’ensemble des besoins en matière de prévention du suicide dans le réseau. Selon la Fédération, il est impératif de donner aux cégeps les moyens de déployer un plus grand nombre d’actions de prévention face à ce phénomène inquiétant du suicide chez les jeunes.

– 30 –
Source : Caroline Tessier, directrice des communications
Téléphone : (514) 381-8631 poste 2337
Cellulaire : (514) 239-2088