Communiqués
Mémoires et avis
Textes d’opinion
Autres
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
janvier
février
mars
avril
mai
juin
juillet
août
septembre
octobre
novembre
décembre
Résultat(s)

Filtres sélectionnés:

Grève de 24 heures dans les cégeps : la Fédération des cégeps déplore que la rentrée scolaire soit perturbée

Montréal, le 21 août 2005 – À la veille de la rentrée scolaire dans la majorité des cégeps, la Fédération des cégeps déplore les conséquences de la grève de 24 heures du personnel de soutien affilié à la CSN. « La rentrée est un moment important, en particulier pour les jeunes qui arrivent du secondaire. Perturber cette journée et compromettre le début des cours affectent en tout premier lieu nos étudiants et nos étudiantes », a indiqué le président-directeur général de la Fédération des cégeps, M. Gaëtan Boucher.

Selon la Fédération des cégeps, l’exercice de ce moyen de pression est nettement prématuré. La CSN et la FTQ ont privilégié une négociation intensive à l’automne et le calendrier des rencontres a été établi conjointement avec elles. La partie patronale a d’ailleurs proposé d’intensifier le rythme de la négociation. Cette grève des employés de soutien le tout premier jour de la rentrée collégiale arrive non seulement à un mauvais moment pour les étudiants, mais aussi trop tôt dans le déroulement actuel des discussions.

73 000 étudiants touchés

La grève des employés de soutien affiliés à la CSN concerne 17 cégeps le 22 août et 10 cégeps le 29 août. Le mouvement doit s’étendre le 29 août aux 4 cégeps dont le personnel de soutien est affilié à la FTQ. Au total, 31 cégeps au moins seront touchés par la grève, ce qui représente environ 73 000 étudiants.

La présente ronde de négociation des conventions collectives comporte des enjeux cruciaux pour le développement du réseau collégial public. Les cégeps doivent pouvoir compter sur une organisation du travail adaptée aux nouvelles réalités. La Fédération des cégeps entend poursuivre la négociation avec ouverture, et souhaite que les discussions débouchent sur une solution négociée avec l’ensemble du personnel du réseau collégial.

La Fédération des cégeps fait partie, avec le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, du Comité patronal de négociation des collèges.

– 30 –
Source : Caroline Tessier, directrice des communications
Cellulaire : (514) 239-2088