Communiqués
Mémoires et avis
Textes d’opinion
Autres
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
janvier
février
mars
avril
mai
juin
juillet
août
septembre
octobre
novembre
décembre
Résultat(s)

Filtres sélectionnés:

La Fédération des cégeps réagit à la proposition de M. Jean-Marc Fournier aux étudiants

Montréal, le 18 mars 2005 – Selon la Fédération des cégeps, les mesures présentées plus tôt cette semaine par M. Jean-Marc Fournier corrigent certains effets négatifs des plus récentes modifications à l’aide financière, en visant à améliorer la situation des étudiants les plus démunis. L’automne dernier, la Fédération avait exprimé ses inquiétudes quant aux effets de ces modifications sur les étudiants les moins favorisés qui, par crainte d’un endettement trop important, auraient pu décider de ne pas poursuivre d’études supérieures. Pour la Fédération, il est clair que l’accessibilité des Québécois et des Québécoises aux études supérieures doit être maintenue dans toutes les régions.Les mesures annoncées cette semaine constituent donc une base sérieuse de discussion pour que les représentants des étudiants et le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport puissent reprendre le dialogue en vue de conclure une entente dans un avenir rapproché.

La Fédération est vivement préoccupée des effets que pourrait avoir la situation actuelle si elle perdurait. Comme établissements d’enseignement supérieur, les collèges ont des responsabilités d’éducateurs à assumer et des objectifs pédagogiques à atteindre. Ils s’inquiètent notamment des conséquences possibles de la poursuite de la grève sur la persévérance scolaire et la réussite de leurs étudiants et de leurs étudiantes. Actuellement, environ 92 000 étudiants de 32 cégeps sont en grève.

– 30 –
Source : Caroline Tessier
Téléphone : (514) 381-8631 poste 2337
Cellulaire : (514) 239-2088