Communiqués
Mémoires et avis
Textes d’opinion
Autres
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
janvier
février
mars
avril
mai
juin
juillet
août
septembre
octobre
novembre
décembre
Résultat(s)

Filtres sélectionnés:

La Fédération des cégeps interpelle le ministre de l’Éducation sur ses intentions à l’égard du financement des réseaux d’enseignement

Montréal, le 11 mai 2003 – La Fédération des cégeps exprime une vive préoccupation à la suite des déclarations du ministre de l’Éducation, M. Pierre Reid, rapportées le 9 mai dernier dans Le Devoir, au sujet du prochain budget en éducation. « Il est tout à fait impensable que le gouvernement n’assume pas l’augmentation des coûts de système dans les réseaux d’enseignement en 2003-2004. Pour les collèges, cela équivaudrait à des compressions qui pourraient affecter directement les services à la population étudiante », a indiqué M. Gaëtan Boucher, président-directeur général de la Fédération.

Une proportion de 85 % des revenus des collèges provient de l’État, contre 75 % environ pour les commissions scolaires et 55 % pour les universités. La dépendance financière des collèges à l’endroit du gouvernement est d’autant plus forte qu’ils n’ont ni pouvoir de taxation, contrairement aux commissions scolaires, ni droits de scolarité, à l’inverse des universités.

Le financement par le gouvernement de l’augmentation des coûts de système dans le réseau collégial public constitue un « minimum vital ». Les collèges demandent aussi au gouvernement de réinvestir 95 M $ dans leur réseau en 2003-2004, en vue de rétablir leur base de financement (50 M $), de répondre aux besoins de formation des adultes (40 M $) et de renforcer leur environnement éducatif (5 M $).

« Le nouveau gouvernement a placé l’éducation, avec la santé, au cœur de ses priorités et s’est engagé en campagne électorale à protéger ces deux secteurs d’un éventuel gel des dépenses. Il doit maintenant donner suite à ces engagements », a affirmé M. Boucher. La Fédération des cégeps profitera de la rencontre qu’elle aura cette semaine avec le nouveau ministre de l’Éducation pour lui faire part de ses attentes.

– 30 –
Source : Caroline Tessier
Cellulaire : (514) 239-2088