Communiqués
Mémoires et avis
Textes d’opinion
Autres
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
janvier
mars
mars
avril
mai
juin
juillet
août
septembre
octobre
novembre
décembre
Résultat(s)

Filtres sélectionnés:

La Fédération des cégeps adresse ses félicitations à M. Pierre Reid, nouveau ministre de l’Éducation

Montréal, le 29 avril 2003 – La Fédération des cégeps félicite M. Pierre Reid pour sa nomination à titre de ministre de l’Éducation. Elle assure le nouveau ministre de l’entière collaboration du réseau collégial public en vue de « relever le défi de la connaissance et de la compétence », auquel le premier ministre du Québec, M. Jean Charest, a fait référence dans son discours d’assermentation. Issu du milieu universitaire, M. Reid est bien placé pour comprendre les attentes des 48 cégeps du Québec, qui partagent avec les universités une mission d’enseignement supérieur.

Les collèges comptent sur l’appui du nouveau ministre de l’Éducation pour faire avancer leurs dossiers prioritaires, dont la réalisation du plan de développement qu’ils ont rendu public à la fin du mois de février. Plusieurs des priorités retenues par les collèges dans ce document figurent d’ailleurs dans la plateforme électorale du Parti libéral du Québec. La Fédération s’attend par conséquent à ce que le nouveau gouvernement y donne suite.

La question du financement du réseau collégial public est tout aussi primordiale. « Un niveau de financement adéquat, stable et équitable est une condition incontournable du développement des collèges et, ce faisant, de celui de l’ensemble des régions », a affirmé M. Gaëtan Boucher, président-directeur général de la Fédération. Les collèges réclament 95 M $ dès 2003-2004 : 50 M $ serviront à rétablir leur base de financement à son niveau de 1993, 40 M $ à soutenir la formation continue et 5 M $ à assurer la récurrence des projets qu’ils ont mis en place dans le cadre du Fonds jeunesse. En outre, une somme de 220 M $ sur trois ans, à partir de 2003-2004, est indispensable pour mettre en œuvre les pistes d’action prioritaires du plan de développement du réseau collégial. « Le prochain budget devra assurer aux collèges les moyens nécessaires pour répondre aux nombreux besoins des jeunes et des adultes du Québec », a indiqué M. Boucher.

La Fédération des cégeps adresse également ses félicitations à M. Claude Béchard, ministre de l’Emploi, de la Solidarité sociale et de la Famille. La formation continue offerte dans les collèges permet aux adultes de rehausser leur niveau de scolarité, de se recycler et de se perfectionner en vue d’améliorer leur capacité d’adaptation sur le marché de l’emploi. Cette année, faute de financement suffisant, plusieurs établissements ont dû refuser des étudiants adultes qui souhaitaient suivre une formation collégiale, a rappelé la Fédération.

– 30 –
Source : Caroline Tessier
Téléphone : (514) 239-2088 poste 2337
Cellulaire : (514) 239-2088