Communiqués
Mémoires et avis
Textes d’opinion
Autres
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
janvier
février
mars
avril
mai
juin
juillet
août
septembre
octobre
novembre
décembre
Résultat(s)

Filtres sélectionnés:

Rentrée scolaire dans le réseau collégial public : le nombre d’inscriptions est stable

Montréal, le 22 août 2002 – Selon les données préliminaires recueillies par la Fédération des cégeps, 150 000 étudiantes et étudiants sont inscrits cet automne dans l’un ou l’autre des 48 cégeps du Québec, au secteur de l’enseignement ordinaire. Ce résultat est le même que celui enregistré pour le réseau collégial public à la rentrée d’août 2001. De ces 150 000 étudiantes et étudiants, environ 64 000 sont de nouveaux inscrits au cégep.

Les chiffres sur la population étudiante au collégial, qui démontrent une baisse de l’effectif de 6 % environ depuis 1997, se présentent différemment selon les régions. Par exemple, selon les informations préliminaires de la Fédération, les collèges de la région Laval-Laurentides-Lanaudière devraient connaître une hausse de leur population étudiante cette année (hausse de 5 % environ par rapport à l’automne 2001), ceux de la région de l’Outaouais devraient enregistrer sensiblement le même nombre d’inscriptions que l’automne dernier, et ceux de la région Bas-Saint-Laurent — Gaspésie devraient connaître une baisse du nombre de leurs inscriptions (baisse de près de 5 % entre l’automne 2001 et l’automne 2002).

Des mesures de soutien

Le problème des baisses d’effectifs a amené la Fédération des cégeps et le ministère de l’Éducation à retenir au printemps dernier des solutions structurelles, durables et récurrentes, de façon que les collèges de chaque région puissent à la fois préserver l’accessibilité à l’enseignement supérieur et continuer d’assurer leur développement. « Les Québécois et les Québécoises, quelle que soit leur région, doivent pouvoir poursuivre des études supérieures et compter sur des programmes de formation et des services de grande qualité », a indiqué M. Gaëtan Boucher, président-directeur général de la Fédération des cégeps.

Les programmes d’études

Au total, huit programmes préuniversitaires sont offerts dans le réseau collégial public : Sciences humaines; Sciences de la nature; Sciences, lettres et arts; Histoire et civilisation; Arts et lettres; Musique; Danse; et Arts plastiques. Le programme Sciences humaines, qui est le plus fréquenté du réseau, a fait l’objet d’une révision en profondeur, menée en collaboration avec les universités. La forme révisée du programme, qui est mise en œuvre dès cet automne dans l’ensemble des collèges, prévoit notamment un cheminement scolaire plus structuré, l’acquisition d’une formation scientifique de base plus large et une intégration plus poussée des connaissances et des méthodes de travail.

Au secteur technique, 125 programmes d’études sont offerts dans le réseau des collèges. Ils sont répartis dans les cinq familles de programmes suivantes : Techniques physiques, Techniques biologiques, Techniques humaines, Techniques de l’administration et Techniques artistiques.

Les programmes d’études les plus fréquentés au collégial sont Sciences humaines (36 076 étudiants et étudiantes en 2001), Sciences de la nature (19 141 étudiants et étudiantes), Techniques administratives (11 100 étudiants et étudiantes), Soins infirmiers (9791 étudiants et étudiantes) et Techniques de l’informatique (8666 étudiants et étudiantes).

Sur les 150 000 étudiantes et étudiants qui sont inscrits cet automne au cégep, environ 51 % sont inscrits au secteur technique, 45,5 % au secteur préuniversitaire, et 3,5 % en session d’accueil et d’intégration. Les filles représentent 57 % de la population étudiante totale et les garçons 43 %.

– 30 –
Source : Caroline Tessier
Téléphone : (514) 381-8631 poste 2337
ctes@fedecegeps.qc.ca