Communiqués
Mémoires et avis
Textes d’opinion
Autres
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
janvier
février
mars
avril
mai
juin
juillet
août
septembre
octobre
novembre
décembre
Résultat(s)

Filtres sélectionnés:

La partie patronale et le personnel de soutien affilié à la FEESP-CSN concluent une entente de principe

Montréal, le 21 décembre 1999 – La Fédération des cégeps est satisfaite qu’une entente de principe soit intervenue hier soir entre la partie patronale et la Fédération des employés et employées des services publics (FEESP-CSN), qui représente le personnel de soutien dans 40 établissements d’enseignement collégial. « Cette entente nous permet, après des années de compressions budgétaires, de repartir sur de nouvelles bases avec les employés de soutien des collèges. Elle comporte des éléments très positifs, à la fois pour les collèges et pour leur personnel, que nous mettrons en œuvre dans un climat de confiance », a indiqué le président-directeur général de la Fédération des cégeps, M. Gaëtan Boucher.

L’entente de principe répond aux préoccupations syndicales liées à la bonification des conditions de travail du personnel de soutien. Ainsi, le Comité patronal de négociation des collèges a accepté d’accorder la sécurité d’emploi au personnel qui occupe un poste à temps partiel et d’améliorer les conditions d’accès à la priorité d’emploi pour le salarié occasionnel ou le salarié remplaçant qui veut obtenir un poste ou une charge, tant dans le cadre de projets spécifiques que dans le cadre de remplacements de plus longue durée. D’autres mesures de l’entente contribuent à bonifier la situation des employés de soutien : par exemple, accumulation de l’ancienneté pendant certains congés; accumulation de temps, aux fins de la sécurité d’emploi, pendant un congé parental; augmentation des montants accordés au perfectionnement.

Par ailleurs, ce règlement comporte de la souplesse pour les collèges, plus particulièrement à travers les mesures suivantes : priorité accordée au personnel permanent du collège plutôt qu’au personnel mis en disponibilité dans le réseau lorsqu’un poste se libère ou lorsqu’un poste est créé; possibilité de mutation avec l’accord de l’employé ou de son syndicat; création de postes à temps partiel sur une base annuelle; introduction de balises dans le processus de déplacement de l’employé lorsque son poste est aboli, et possibilité pour le collège de conclure des arrangements locaux sur un certain nombre de sujets.

Avec cette entente entre le Comité patronal de négociation des collèges et la FEESP-CSN, la négociation avec l’ensemble du personnel de soutien du réseau collégial est terminée. Le 17 décembre, une entente a été conclue avec le SCFP-FTQ et le 19 décembre, avec la FPS-CEQ.

– 30 –
Source : Viviane Fiedos
Téléphone : (514) 381-8631
Cellulaire : (514) 953-5983
vfie@fedecegeps.qc.ca