Communiqués
Mémoires et avis
Textes d’opinion
Autres
2021
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
janvier
février
mars
avril
mai
juin
juillet
août
septembre
octobre
novembre
décembre
Résultat(s)

Filtres sélectionnés:

Montréal, le 8 octobre 2021 — La Fédération des cégeps se réjouit de l’actualisation du programme collégial Soins infirmiers annoncée ce matin par la ministre de l’Enseignement supérieur, Mme Danielle McCann. Non seulement cette annonce constitue une réponse à une demande fréquemment réitérée par les cégeps, mais elle vient aussi confirmer l’importance de cette formation offerte depuis plus de 50 ans dans 46 des 48 cégeps.

« Pour nous, la ministre vient de prendre position dans un débat sur la formation infirmière qui avait trop duré, en réaffirmant la pertinence du programme offert dans le réseau collégial public. Nous avons toujours rappelé que ce programme répondait aux besoins du marché du travail, comme le confirmaient les milieux de la santé et de services sociaux eux-mêmes. Mais, l’adéquation avec la réalité de ces milieux était souvent tributaire d’efforts déployés localement par les cégeps pour enrichir la formation. Seul le ministère pouvait, comme nous l’avons maintes fois réclamé, revoir en profondeur ce programme d’études. C’est donc une excellente nouvelle, tant pour les jeunes qui choisissent cette profession que pour l’avenir des services offerts à l’ensemble de la population québécoise. Les cégeps seront mieux outillés que jamais pour former le personnel infirmier du 21e siècle », a indiqué le président-directeur général de la Fédération des cégeps, M. Bernard Tremblay.

La Fédération accueille par ailleurs avec enthousiasme le fait que la ministre a déjà annoncé qu’elle serait sollicitée pour participer aux travaux de modernisation du programme Soins infirmiers et assure la ministre de sa pleine collaboration à cet égard. En plus du maintien du DEC qualifiant en Soins infirmiers, la Fédération fera notamment valoir, dans le cadre de ces travaux, la nécessité de revoir les modalités de stage, de se pencher sur la mise à jour de certaines compétences, de favoriser l’utilisation accrue de l’apprentissage expérientiel et d’actualiser les passerelles DEC-BAC. De manière générale, une plus grande collaboration entre les cégeps, l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ), les universités et le ministère de l’Enseignement supérieur serait bénéfique, notamment pour assurer la qualité du continuum de la formation entre le DEC et le BAC, estime aussi la Fédération.

Entre l’hiver 2011 et l’hiver 2020, les 46 cégeps offrant le programme ont décerné 36 721 DEC en Soins infirmiers.

La Fédération des cégeps est le regroupement volontaire des 48 collèges publics du Québec. Elle a été créée en 1969 dans le but de promouvoir le développement de la formation collégiale et des cégeps. Elle agit comme porte-parole officiel et lieu de concertation des cégeps, à qui elle offre des services en matière de pédagogie, d’affaires étudiantes, d’affaires internationales, de formation continue et de formation aux entreprises, de financement, de recherche, de ressources humaines, d’évaluation de la scolarité, d’affaires juridiques, de ressources informationnelles, de négociation et de relations du travail. La Fédération des cégeps représente les collèges pour la négociation des conventions collectives. 

— 30 —

RENSEIGNEMENTS :

Judith Laurier

Directrice des communications

Fédération des cégeps

514 381-8631 poste 2337 ; cellulaire : 514 239-2088

Twitter : @fedecegeps