Communiqués
Mémoires et avis
Textes d’opinion
Autres
2021
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
janvier
février
mars
avril
mai
juin
juillet
août
septembre
octobre
novembre
décembre
Résultat(s)

Filtres sélectionnés:

Montréal, le 27 août 2021 — Selon les données préliminaires recueillies par la Fédération des cégeps entre le 1er et le 24 août 2021, 174 892 étudiantes et étudiants sont inscrits cet automne dans l’un ou l’autre des 48 cégeps du Québec, au secteur de l’enseignement ordinaire. Cette prévision est de 0,3 % supérieure à celle enregistrée à la même date l’an dernier. Sur le total de 174 892 étudiants, 78 902 sont de nouveaux inscrits au cégep, ce qui représente une hausse de 0,9 % du nombre d’étudiantes et d’étudiants qui entrent au cégep pour la première fois par rapport à l’an passé, soit 677 jeunes de plus.

« Ce qu’il faut retenir des données recueillies, c’est que, malgré les conditions plus difficiles que nous a imposées la pandémie, la population étudiante des cégeps est en légère augmentation, ce qui démontre qu’au lieu de se décourager, nos jeunes ont persévéré. Et c’est vrai aussi pour celles et ceux qui nous arrivent du secondaire dans une proportion plus grande que l’an dernier. Il faut saluer cette volonté des jeunes de suivre et de compléter des études collégiales. Nous aurions peut-être pu nous attendre à une hausse plus marquée de notre population étudiante, avec le retour notamment des étudiantes et des étudiants à qui les cégeps ont accordé la mention incomplet pour les préserver d’un échec. Mais, comme la rentrée en présence n’a été confirmée que tout récemment, on peut penser que plusieurs ont préféré attendre de voir la situation s’améliorer, ratant ainsi la date d’inscription à cette session d’automne 2021. Il m’apparaît donc important de bien communiquer à tous ces jeunes, ainsi qu’aux autres, que le cégep en présence, où l’on peut côtoyer d’autres jeunes et échanger avec le personnel, enseignant ou autre, est de nouveau une réalité. C’est le temps de venir ou de revenir aux études collégiales, qui offrent un milieu de vie extraordinaire et des diplômes de plus en plus exigés sur le marché de l’emploi », a indiqué M. Bernard Tremblay, président-directeur général de la Fédération des cégeps.

Il faut rappeler que la mention « incomplet » est, de manière exceptionnelle, accordée plus largement pour empêcher que les effets de la pandémie pénalisent la population étudiante. Cette mention, qui évite donc aux étudiants et aux étudiantes qui ne sont plus en mesure de poursuivre leur cours avec succès de se voir attribuer un échec dans le bulletin, a été accordée pour l’ensemble de leurs cours à près de
6000 étudiantes et étudiants pour la session automne 2020, et à environ 4100 pour la session hiver 2021.

Par comparaison avec les données préliminaires recueillies à l’automne 2020, la population étudiante des collèges des régions suivantes devrait être cette année :

  • Abitibi-Témiscamingue : en baisse de 1,7 % (- 35 étudiantes et étudiants)
  • Bas-Saint-Laurent : en baisse de 0,1 % (- 6 étudiantes et étudiants)
  • Centre-du-Québec : en hausse de 4,3 % (+ 169 étudiantes et étudiants)
  • Chaudière-Appalaches : en hausse de 1,6 % (+ 87 étudiantes et étudiants)
  • Côte-Nord : en hausse de 7,6 % (+ 93 étudiantes et étudiants)
  • Estrie : en baisse de 2,2 % (- 153 étudiantes et étudiants)
  • Gaspésie/Îles-de-la-Madeleine : en hausse de 0,8 % (+ 10 étudiantes et étudiants)
  • Lanaudière : en baisse de 6,4 % (- 409 étudiantes et étudiants)
  • Laurentides : en hausse de 0,1 % (+ 15 étudiantes et étudiants)
  • Laval : en baisse de 1,5 % (- 128 étudiantes et étudiants)
  • Mauricie : en hausse de 1,3 % (+ 63 étudiantes et étudiants)
  • Montérégie : en baisse de 0,3 % (- 80 étudiantes et étudiants)
  • Montréal : en hausse de 1,3 % (+ 788 étudiantes et étudiants)
  • Outaouais : en hausse de 2,3 % (+ 146 étudiantes et étudiants)
  • Québec : en baisse de 0,2 % (- 29 étudiantes et étudiants)
  • Saguenay—Lac-Saint-Jean : en baisse de 0,6 % (- 45 étudiantes et étudiants)

Les programmes d’études

Sur les 174 892 étudiantes et étudiants inscrits au cégep à l’enseignement ordinaire, 46 % sont au secteur préuniversitaire, 48,2 % au secteur technique et 5,7 % en cheminement Tremplin DEC. Les filles représentent 57,6 % de la population étudiante totale et les garçons, 42,4 %.

Au secteur préuniversitaire, neuf programmes sont offerts dans le réseau collégial public :

  • Sciences humaines
  • Sciences de la nature
  • Sciences, lettres et arts
  • Histoire et civilisation
  • Arts, lettres et communication
  • Musique
  • Danse
  • Arts visuels
  • Sciences informatiques et mathématiques

Les cégeps offrent aussi 16 programmes de double DEC préuniversitaire permettant aux étudiantes et aux étudiants d’obtenir deux diplômes d’études collégiales en trois années et proposent trois programmes de baccalauréat international. Plus de
70 programmes techniques sont par ailleurs offerts en formule DEC-BAC.

Les programmes les plus fréquentés au secteur préuniversitaire sont Sciences humaines et Sciences de la nature.

Au secteur technique, 133 programmes sont offerts par les cégeps dans l’une ou l’autre des cinq familles suivantes :

  • Techniques physiques
  • Techniques biologiques et Technologies agroalimentaires
  • Techniques humaines
  • Techniques de l’administration
  • Techniques en arts et en communications graphiques

Les programmes les plus fréquentés au secteur technique sont Soins infirmiers et Techniques de l’informatique.

Étudiantes et étudiants internationaux

Actuellement, 5876 étudiantes et étudiants internationaux sont inscrits au cégep à l’enseignement ordinaire, soit une hausse de 20 % par rapport au nombre d’étudiantes et d’étudiants internationaux dans les cégeps à la même période l’an dernier. Cependant, cette hausse doit être remise en perspective puisqu’elle prend en compte des étudiants et des étudiantes n’ayant pu venir au Québec l’an dernier en raison de la pandémie.

De ces 5876 étudiantes et étudiants, 3107 sont de nouveaux inscrits. Si le contexte d’ouverture des frontières a permis l’admission de ces nouveaux étudiants internationaux, 20 à 25 % d’entre eux attendent toujours leur permis d’études délivré par le gouvernement du Canada, un permis sans lequel il leur sera impossible de venir joindre la population étudiante du cégep qui les attend.

Par ailleurs, plus de 30 000 adultes étaient inscrits en formation continue créditée au cégep à l’automne 2020.

Enfin, plus de 19 500 étudiantes et étudiants en situation de handicap fréquentent le cégep, soit quinze fois plus qu’en 2007, alors que le réseau collégial public comptait seulement 1303 de ces étudiantes et étudiants.

La Fédération des cégeps est le regroupement volontaire des 48 collèges publics du Québec. Elle a été créée en 1969 dans le but de promouvoir le développement de la formation collégiale et des cégeps. Elle agit comme porte-parole officiel et lieu de concertation des cégeps, à qui elle offre des services en matière de pédagogie, d’affaires étudiantes, d’affaires internationales, de formation continue et de formation aux entreprises, de financement, de recherche, de ressources humaines, d’évaluation de la scolarité, d’affaires juridiques, de ressources informationnelles, de négociation et de relations du travail. La Fédération des cégeps représente les collèges pour la négociation des conventions collectives.

— 30 —

RENSEIGNEMENTS :

Judith Laurier

Directrice des communications

Fédération des cégeps

514 381-8631 poste 2337 ; cellulaire : 514 239-2088

Twitter : @fedecegeps