Communiqués
Mémoires et avis
Textes d’opinion
Autres
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
janvier
février
mars
avril
mai
juin
juillet
août
septembre
octobre
novembre
décembre
Résultat(s)

Filtres sélectionnés:

Montréal, le 15 octobre 2020 — Dans le cadre de la réunion du Conseil des directions générales, hier après-midi, les directrices générales et les directeurs généraux des 48 cégeps du Québec ont adopté à l’unanimité une résolution pour appuyer la lutte contre le racisme systémique et la discrimination envers les Premiers Peuples. À travers cette résolution, les cégeps, qui adhèrent depuis leur création aux valeurs d’accessibilité, d’ouverture et d’inclusion, souhaitent également soutenir les efforts concertés favorisant les rapprochements entre la population québécoise et les Premiers Peuples tout en encourageant une meilleure connaissance des cultures et des réalités de ces derniers.

« Le nombre d’activités d’accueil et d’inclusion, de programmes adaptés et de formations qui sont offerts aux personnes étudiantes issues des Premiers Peuples est en croissance dans les établissements de notre réseau. La promotion du vivre ensemble, le respect et la tolérance sont des valeurs intrinsèques du milieu de vie que constituent les cégeps, un milieu de vie au sein duquel devront toujours pouvoir s’épanouir les représentantes et les représentants des Premiers Peuples. C’est cette volonté ferme des cégeps, de même que les récents événements en lien avec le décès de Madame Joyce Echaquan, qui nous amènent aujourd’hui à réaffirmer l’appui du réseau collégial public à la lutte contre le racisme systémique et la discrimination envers les Premiers Peuples », a indiqué M. Bernard Tremblay, président-directeur général de la Fédération des cégeps.

Alors qu’aucune véritable suite n’a encore été donnée aux recommandations du rapport de la Commission d’enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics au Québec déposé en 2019, les cégeps se préoccupent constamment de la réussite et de la persévérance de leurs étudiantes et étudiants, et de manière inclusive, des personnes étudiantes issues des Premiers Peuples. En plus d’offrir des activités, des programmes et des formations aux personnes étudiantes issues des Premiers Peuples, les cégeps participent aux travaux du Comité sur la réussite des étudiants autochtones au collégial (CRÉAC), de même qu’aux différentes initiatives de leurs partenaires en matière de lutte contre le racisme systémique et la discrimination envers les Premiers Peuples.

La Fédération des cégeps est le regroupement volontaire des 48 collèges publics du Québec. Elle a été créée en 1969 dans le but de promouvoir le développement de la formation collégiale et des cégeps. Elle agit comme porte-parole officiel et lieu de concertation des cégeps, à qui elle offre des services en matière de pédagogie, d’affaires étudiantes, d’affaires internationales, de formation continue et de services aux entreprises, de financement, de recherche, de ressources humaines, d’évaluation de la scolarité, d’affaires juridiques, de ressources informationnelles, de négociation et de relations du travail. La Fédération des cégeps représente les collèges pour la négociation des conventions collectives.

— 30 —

RENSEIGNEMENTS :

Judith Laurier

Directrice des communications

Fédération des cégeps

514 381-8631 poste 2337 ; cellulaire : 514 239-2088

Twitter : @fedecegeps