Communiqués
Mémoires et avis
Textes d’opinion
Autres
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
janvier
février
mars
avril
mai
juin
juillet
août
septembre
octobre
novembre
décembre
Résultat(s)

Filtres sélectionnés:

Pandémie de la COVID-19

Montréal, le 22 mars 2020 — À la suite de l’annonce du premier ministre du Québec de garder les cégeps fermés jusqu’au 1er mai, la Fédération des cégeps offre toute sa collaboration au ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur et fera tout ce qui est en son pouvoir pour soutenir les cégeps dans la mise en œuvre des mesures alternatives afin de compléter la session d’hiver 2020, et ce, de façon progressive à partir du 30 mars 2020. « Notre principal objectif est de reprendre les activités éducatives et de mettre en place toutes les mesures possibles pour que les étudiants puissent terminer la session entamée et qu’ils puissent obtenir leur diplôme. Les directions des cégeps vont déployer tout ce qui est envisageable de mettre en place afin d’aider le personnel des cégeps à accomplir leur mission. Toutefois, malgré tous les efforts, des difficultés s’annoncent pour les cégeps, mais je suis convaincu qu’avec l’appui de tous, nous réussirons à sauver la session », a indiqué le président-directeur général de la Fédération des cégeps, M. Bernard Tremblay.

Il est important de préciser que ce ne sont pas tous les programmes ni tous les cours qui pourront être offerts en ligne. Ainsi, la Fédération des cégeps tient à expliquer certains obstacles propres au réseau collégial qui doivent être pris en compte, comme la capacité des enseignants à ajuster leur méthode d’enseignement dans un court délai, la technologie qui doit être soutenue par des techniciens déjà peu nombreux ainsi que la bande passante, qui souvent, fait défaut dans plusieurs régions du Québec. Plusieurs cours requièrent des équipements, du matériel hautement spécialisé et des laboratoires sans compter certains programmes comportant des stages qui ne pourront être complétés. De plus, les membres du personnel des cégeps sont aussi des parents aux prises avec les enjeux de conciliation travail-famille dans un contexte de confinement. C’est donc un défi de taille pour l’ensemble de la communauté collégiale qui s’annonce.

Tremblay lance une invitation à tous : « Nous vivons une situation exceptionnelle qui demande des ajustements pour tout le monde. Nous avons déjà dû nous adapter par le passé, il nous sera donc possible de le faire à nouveau, j’en suis sûr. Pensons à nos étudiants alors que cette situation de crise suscite chez eux de l’anxiété et des inquiétudes. En ce sens, nous faisons appel à leur famille pour leur offrir des encouragements à poursuivre leurs études dans un contexte hors norme. Cela leur demandera une grande capacité d’adaptation. »

Par ailleurs, la Fédération tient à saluer l’annonce faite la semaine dernière par le gouvernement concernant le report de 6 mois du remboursement des emprunts des étudiants. Cette mesure viendra réduire l’anxiété financière que plusieurs étudiants vivent alors que leur emploi dans bien des cas ne sont plus disponibles. Rappelons que plus de la moitié des étudiants collégiaux occupent un emploi parallèlement à leurs études.

La Fédération des cégeps est le regroupement volontaire des 48 collèges publics du Québec. Elle a été créée en 1969 dans le but de promouvoir le développement de la formation collégiale et des cégeps. Elle agit comme porte-parole officiel et lieu de concertation des cégeps, à qui elle offre des services en matière de pédagogie, d’affaires étudiantes, d’affaires internationales, de formation continue et de services aux entreprises, de financement, de recherche, de ressources humaines, d’évaluation de la scolarité, d’affaires juridiques, de ressources informationnelles, de négociation et de relations du travail. La Fédération des cégeps représente les collèges pour la négociation des conventions collectives. 

— 30 —

RENSEIGNEMENTS :

Judith Laurier

Directrice des communications

Fédération des cégeps

514 381-8631 poste 2337 ; cellulaire : 514 239-2088

Twitter : @fedecegeps