Communiqués
Mémoires et avis
Textes d’opinion
Autres
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
janvier
février
mars
avril
mai
juin
juillet
août
septembre
octobre
novembre
décembre
Résultat(s)

Filtres sélectionnés:

Montréal, le 19 octobre 2018 — À la suite de son assemblée générale réunissant à Québec des représentants des directions générales et des conseils d’administration des 48 établissements de son réseau, la Fédération des cégeps a décerné hier après-midi, de manière posthume, un DEC honorifique à M. Paul Gérin-Lajoie, premier ministre de l’Éducation du Québec, décédé en juin dernier. Le fils de l’ancien ministre, M. François Gérin-Lajoie, a accepté ce diplôme au nom de son père, en présence de M. Guy Rocher, sociologue et ex-membre de la Commission Parent.

« Dès le début des célébrations des 50 ans du réseau collégial, nous avons voulu remettre un DEC honorifique à M. Paul Gérin-Lajoie, comme nous l’avons fait pour M. Guy Rocher. Malheureusement, son état de santé ne nous a pas permis de concrétiser ce souhait. Avec l’accord de son fils, nous lui décernons maintenant ce diplôme à titre posthume pour souligner son immense contribution à l’avancement du Québec et sa vision porteuse, confiante et novatrice du système d’éducation québécois, qui a notamment permis la création du réseau collégial public », a indiqué le président-directeur général de la Fédération des cégeps, M. Bernard Tremblay.

Pour la Fédération des cégeps, en plus d’avoir été le premier titulaire du ministère de l’Éducation, M. Gérin-Lajoie a participé à la mise en œuvre de réformes qui ont fait entrer le Québec de plain-pied dans la modernité. Il a non seulement institué la Commission Parent, dont le rapport a eu l’audace de proposer la création des cégeps, mais il a du même coup démocratisé l’accès à l’éducation sur l’ensemble du territoire québécois, faisant ainsi passer le Québec de société figurant parmi les moins scolarisées au monde à puissance éducative mondiale.

« Pour nous, gens du réseau des cégeps, M. Paul Gérin-Lajoie restera toujours une inspiration, dans les gestes que nous posons comme dans les décisions que nous prenons quotidiennement pour faire évoluer ce système d’éducation novateur qu’il a contribué à mettre au monde, afin qu’il excelle toujours dans sa réponse aux besoins individuels et collectifs du Québec », a conclu M. Tremblay.

La Fédération des cégeps est le regroupement volontaire des 48 collèges publics du Québec. Elle a été créée en 1969 dans le but de promouvoir le développement de la formation collégiale et des cégeps. Elle agit comme porte-parole officiel et lieu de concertation des cégeps, à qui elle offre des services en matière de pédagogie, d’affaires étudiantes, d’affaires internationales, de formation continue et de services aux entreprises, de financement, de recherche, de ressources humaines, d’évaluation de la scolarité, d’affaires juridiques, de ressources informationnelles, de négociation et de relations du travail. La Fédération des cégeps représente les collèges pour la négociation des conventions collectives. www.fedecegeps.qc.ca.

— 30 —

Source : Fédération des cégeps