Communiqués
Mémoires et avis
Textes d’opinion
Autres
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
janvier
février
mars
avril
mai
juin
juillet
août
septembre
octobre
novembre
décembre
Résultat(s)

Filtres sélectionnés:

NOUVELLE HAUSSE DU NOMBRE D’ÉTUDIANTS AU CÉGEP

Montréal, le 25 août 2011 — Selon les données préliminaires recueillies par la Fédération des cégeps entre le 2 et le 18 août 2011, 174 861 étudiantes et étudiants sont inscrits cet automne dans l’un ou l’autre des 48 cégeps du Québec, au secteur de l’enseignement ordinaire. Cette prévision est de 1,4 % supérieure à celle enregistrée à la même date l’an dernier. De ces 174 861 étudiants, 78 845 sont de nouveaux inscrits au cégep.

« Le Québec aura besoin de plus de 700 000 travailleurs d’ici 2014 et la majorité d’entre eux devront détenir une formation postsecondaire. Devant une telle situation, on ne peut que se réjouir de voir augmenter la population étudiante des cégeps », a indiqué le président-directeur général de la Fédération des cégeps, M. Jean Beauchesne.

Par comparaison avec les données préliminaires recueillies à l’automne 2010, la population étudiante des collèges des régions suivantes devrait être cette année :

  • Abitibi-Témiscamingue : stable
  • Bas-Saint-Laurent : stable
  • Centre-du-Québec : en hausse de 8,7 % (297 étudiants)
  • Chaudière-Appalaches : stable
  • Côte-Nord : stable
  • Estrie : en baisse de 2,2 % (166 étudiants)
  • Gaspésie/Îles-de-la-Madeleine : en hausse de 1,5 % (16 étudiants)
  • Lanaudière : en hausse de 6,5 % (352 étudiants)
  • Laurentides : en hausse de 3,5 % (336 étudiants)
  • Laval : en baisse de 1,3 % (87 étudiants)
  • Mauricie : en baisse de 1,8 % (106 étudiants)
  • Montérégie : en hausse de 2,2 % (481 étudiants)
  • Montréal : en hausse de 1,9 % (1091 étudiants)
  • Outaouais : stable
  • Québec : en hausse de 1,7 % (330 étudiants)
  • Saguenay—Lac-Saint-Jean : en baisse de 2,4 % (209 étudiants)

Les programmes d’études

Sur les 174 861 étudiants inscrits au cégep à l’enseignement ordinaire, 48,6 % sont au secteur préuniversitaire, 46,4 % au secteur technique et 5 % en session d’accueil et d’intégration. Les filles représentent 57,9 % de la population étudiante totale et les garçons 42,1 %.

Au secteur préuniversitaire, neuf programmes sont offerts dans le réseau collégial public :

  • Sciences humaines
  • Sciences de la nature
  • Sciences, lettres et arts
  • Histoire et civilisation
  • Arts et lettres
  • Musique
  • Danse
  • Arts plastiques
  • Sciences informatiques et mathématiques

En 2011-2012, les cégeps offrent 16 programmes de double DEC permettant aux étudiants d’obtenir deux diplômes d’études collégiales en trois années, et proposent trois programmes de baccalauréat international. Les programmes les plus fréquentés au secteur préuniversitaire sont Sciences humaines et Sciences de la nature, avec respectivement 44 595 et 20 633 étudiants en 2009.

Au secteur technique, 132 programmes sont offerts par les collèges dans l’une ou l’autre des cinq familles suivantes :

  • Techniques physiques
  • Techniques biologiques et Technologies agroalimentaires
  • Techniques humaines
  • Techniques de l’administration
  • Techniques en arts et en communications graphiques

Les programmes les plus fréquentés au secteur technique sont Soins infirmiers et Techniques de comptabilité et de gestion, avec respectivement 9561 et 5236 étudiants en 2009.

Par ailleurs, 25 682 adultes étaient inscrits au secteur de la formation continue au cégep en 2009, 14 256 à temps plein et 11 426 à temps partiel. Les collèges accueillaient également plus de 1600 étudiants étrangers la même année.

Des centres de transfert technologique

Le réseau collégial comprend 46 centres collégiaux de transfert de technologie, rattachés chacun à un collège, dont 6 centres qui concentrent leurs activités sur des pratiques sociales novatrices. L’ensemble de ces centres réalisent des projets de recherche appliquée et de transfert pour soutenir l’innovation dans les entreprises et assurer leur compétitivité.

La Fédération des cégeps est le regroupement volontaire des 48 collèges publics du Québec. Elle a été créée en 1969 dans le but de promouvoir le développement de la formation collégiale et des cégeps. Elle agit comme porte-parole officiel et lieu de concertation des cégeps, à qui elle offre des services en matière de pédagogie, d’affaires étudiantes, de formation continue, de financement, de ressources humaines, d’évaluation de la scolarité, d’affaires juridiques, de négociation et de relations du travail. La Fédération des cégeps représente les collèges pour la négociation des conventions collectives.

— 30 —

Source :  Caroline Tessier, directrice des communications, cellulaire : 514 239-2088