Communiqués
Mémoires et avis
Textes d’opinion
Autres
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
janvier
février
mars
avril
mai
juin
juillet
août
septembre
octobre
novembre
décembre
Résultat(s)

Filtres sélectionnés:

RÉACTIONS DE LA FÉDÉRATION DES CÉGEPS AUX ARTICLES DU JOURNAL DE MONTRÉAL DU 2 FÉVRIER 2011

Montréal, le 2 février 2011 – La Fédération des cégeps tient à rétablir les faits à la suite des articles publiés ce matin dans Le Journal de Montréal.

Une première précision s’impose en ce qui concerne la loi 100, en vertu de laquelle les établissements du réseau de l’éducation, notamment, doivent réduire 25 % de leurs dépenses de publicité, de déplacement et de formation. En effet, l’article est erroné lorsqu’il laisse entendre que les cégeps ne s’y sont pas conformés. Cette coupure a été effectuée à la source, directement dans le budget des cégeps, par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport.

Par ailleurs, en ce qui concerne les déplacements au Québec, il faut rappeler que le réseau collégial public est constitué de 48 établissements présents sur l’ensemble du territoire québécois, dans seize régions administratives. Il est absolument inévitable que les chefs d’établissement doivent se déplacer en cours d’année pour remplir leurs fonctions.

Enfin, en vertu de la loi qui les gouverne, les collèges ont le pouvoir de réaliser des activités sur la scène internationale : organisation de stages à l’étranger, accueil d’étudiants internationaux et coopération internationale font donc partie de leur mission.

Et cela donne des résultats. Actuellement, près de 3000 étudiants québécois réalisent chaque année un stage à l’étranger; environ 1500 étudiants internationaux étudient dans les cégeps, notamment en région; et près de 100 projets de coopération sont menés par les cégeps dans une trentaine de pays.

Pour réaliser cette mission, les directions de cégep doivent pouvoir se déplacer à l’étranger, participer à des missions, par exemple celles du gouvernement du Québec ou de l’Association canadienne des collèges communautaires, et promouvoir l’enseignement collégial québécois dans le cadre de salons de recrutement, notamment.

– 30 –

 

Source : Caroline Tessier, directrice des communications
Téléphone : 514 381-8631, poste 2337
Cellulaire : 514 239-2088