Communiqués
Mémoires et avis
Textes d’opinion
Autres
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
janvier
février
mars
avril
mai
juin
juillet
août
septembre
octobre
novembre
décembre
Résultat(s)

Filtres sélectionnés:

Ajouts au Budget du Québec

LES BESOINS PRESSANTS DES CÉGEPS NE SONT PAS PRIS EN COMPTE

Montréal, le 1er juin 2007 – La Fédération des cégeps est déçue de constater que les besoins du réseau collégial public ne font pas partie des ajouts au Budget du Québec conclus par le gouvernement et le Parti Québécois. Pourtant, tant le Parti libéral du Québec que le Parti Québécois ont clairement affirmé en campagne électorale la nécessité d’investir en enseignement supérieur.

Alors que, parmi les mesures du budget, le réseau primaire-secondaire bénéficiera dès 2007-2008 d’un ajout de 30 M$ pour les élèves en difficulté et que les universités profiteront d’une somme annuelle supplémentaire de 20 M$ en raison du dégel des droits de scolarité, les cégeps ne trouvent aucune réponse à leurs demandes de réinvestissement, et cela tant dans le budget déposé le 24 mai que dans les modifications annoncées aujourd’hui.

« En vertu de quelle logique le réseau collégial public serait-il le seul à ne pas trouver de réponse à ses besoins pressants de réinvestissement? En différant ainsi le nécessaire redressement financier des cégeps, on laisse en suspens les attentes de quelque 150 000 jeunes et 25 000 adultes qui étudient chaque année dans l’un ou l’autre des 48 établissements d’enseignement collégial publics du Québec », a déclaré M. Gaëtan Boucher, président-directeur général de la Fédération des cégeps.

– 30 –
Source : Caroline Tessier, directrice des communications
Téléphone : (514) 381-8631, poste 2337
Cellulaire : (514) 239-2088