Communiqués
Mémoires et avis
Textes d’opinion
Autres
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
janvier
février
mars
avril
mai
juin
juillet
août
septembre
octobre
novembre
décembre
Résultat(s)

Filtres sélectionnés:

LA FÉDÉRATION DES CÉGEPS SE RÉJOUIT DE LA CRÉATION PROCHAINE DE NOUVEAUX CENTRES DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIE

Montréal, le 19 décembre 2006 – La Fédération des cégeps salue l’annonce faite aujourd’hui par le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport d’un concours visant à créer de nouveaux centres collégiaux de transfert de technologie (CCTT). « Les centres collégiaux de transfert sont des acteurs clés de la recherche technologique et de l’innovation au Québec. Nous souhaitons depuis longtemps voir leur nombre augmenter », a indiqué le président-directeur général de la Fédération des cégeps, M. Gaëtan Boucher.

Les 31 centres collégiaux de transfert de technologie, rattachés chacun à un cégep et regroupés au sein du Réseau Trans-tech, aident la PME québécoise, principalement, à évoluer dans un contexte où l’innovation est un gage de compétitivité. Ils sont présents dans 13 régions du Québec et couvrent plus de 20 secteurs économiques. Sur la base d’alliances stratégiques établies avec l’industrie, ils assurent notamment le transfert des résultats de la recherche fondamentale à la recherche appliquée. Les centres collégiaux de transfert emploient plus de 400 professionnels scientifiques et techniques, dont plus de 175 sont des chercheurs. Depuis 1999, ils ont développé pour l’entreprise une quinzaine de brevets, contribué à la mise sur pied de 11 entreprises dérivées (« spin-off ») et favorisé la création de 435 emplois.

La Stratégie québécoise de la recherche et de l’innovation, lancée récemment par le gouvernement du Québec, reconnaît d’ailleurs le rôle essentiel des CCTT, qu’elle qualifie de « partenaires de choix » pour les entreprises qui souhaitent innover et acquérir de nouvelles technologies. Dans cette perspective, la Stratégie accorde aux CCTT des ressources supplémentaires pour mieux remplir leur mission et soutient financièrement les entreprises qui font appel à leurs services.

« Les CCTT sont des moteurs de l’innovation dont l’action est complémentaire à celle de la recherche universitaire. Au fil des ans, le collégial est devenu le lieu par excellence de la recherche technologique. Augmenter le nombre de centres de transfert et étendre leur champ d’intervention représente une stratégie d’avenir pour toutes les régions du Québec », a conclu M. Boucher.

– 30 –
Source : Caroline Tessier, directrice des communications
Téléphone : (514) 381-8631, poste 2337
Cellulaire : 239-2088