Communiqués
Mémoires et avis
Textes d’opinion
Autres
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
janvier
février
mars
avril
mai
juin
juillet
août
septembre
octobre
novembre
décembre
Résultat(s)

Filtres sélectionnés:

Réactions préliminaires à la Stratégie québécoise de la recherche et de l’innovation

LA FÉDÉRATION DES CÉGEPS ACCUEILLE FAVORABLEMENT LA STRATÉGIE QUÉBÉCOISE DE LA RECHERCHE ET DE L’INNOVATION

Montréal, le 4 décembre 2006 – Selon la Fédération des cégeps, la Stratégie québécoise de la recherche et de l’innovation comporte des mesures significatives pour intensifier l’action des collèges en matière de recherche, de transfert et d’innovation. « Le potentiel de recherche des cégeps, qui est encore trop souvent sous-exploité, est reconnu et mis à contribution dans la Stratégie dévoilée aujourd’hui par le gouvernement du Québec », a affirmé M. Gaëtan Boucher, président-directeur général de la Fédération des cégeps.

La Stratégie gouvernementale accorde une grande importance à la valorisation du savoir et à son transfert vers l’entreprise – une orientation qui rejoint très directement les collèges à travers leurs 31 centres de transfert de technologie. Ainsi, la Stratégie prévoit un montant de 12,6 M$ sur trois ans pour les centres collégiaux de transfert de technologie (CCTT), ce qui leur permettra de renforcer leur expertise et de se développer, tout en étant bien préparés à assumer les risques propres à tout projet d’innovation technologique. La Stratégie prévoit également une aide de 10 M$ sur trois ans pour les entreprises qui décideront de conduire des projets d’innovation ou d’adaptation technologique avec l’un ou l’autre des CCTT du réseau collégial.

À travers leurs activités en R&D dans des secteurs clés de l’économie, les centres collégiaux de transfert de technologie sont pleinement engagés dans le processus d’innovation au Québec. Ils concluent des alliances stratégiques avec l’industrie, soutiennent la compétitivité des entreprises et assurent le transfert des résultats de la recherche fondamentale à la recherche appliquée. Le Réseau Trans-tech, un organisme partenaire de la Fédération des cégeps qui regroupe les 31 CCTT, considère que ces centres pourraient devenir de véritables interfaces entre les universités et la PME québécoise, en assurant un transfert des technologies qui soit le plus large possible.

Parmi les mesures de la Stratégie figure également l’augmentation du soutien aux chercheurs de collège, principalement ceux qui travaillent au sein des centres de transfert de technologie. Les cégeps exercent un véritable leadership dans la recherche en éducation, participent aux circuits de la recherche disciplinaire et sont devenus, au fil des années, le lieu par excellence de la recherche technologique au Québec. La qualité de leur action en ces matières repose très largement sur celle de leurs chercheurs et de leurs chercheuses. C’est pourquoi la Fédération accueille positivement l’annonce d’un montant de 6 M$ pour qu’un plus grand nombre d’enseignantes et d’enseignants du collégial puissent être dégagés de leur tâche d’enseignement en vue de réaliser des activités de recherche.

Par ailleurs, la Stratégie prévoit des sommes pour le développement de nouveaux outils qui stimuleront l’intérêt des jeunes, dont ceux du collégial, pour les carrières scientifiques et technologiques. La Fédération des cégeps s’en réjouit et partage elle-même cet objectif, à travers l’organisation du concours intercollégial Science, on tourne! Elle reçoit également favorablement l’annonce de sommes destinées à soutenir les pratiques pédagogiques innovantes chez le personnel enseignant, entre autres celui des collèges.

« Les cégeps forment un maillon essentiel de l’effort de recherche, de transfert et d’innovation au Québec. Ils veulent poursuivre dans cette voie, comme en témoigne le Rapport sur l’innovation dévoilé cet automne par la Fédération et le Conseil de la science et de la technologie. La Stratégie gouvernementale mise notamment sur la contribution des cégeps, et sur celle du personnel qui y œuvre, pour positionner le Québec sur l’échiquier du savoir », a conclu M. Gaëtan Boucher.

– 30 –
Source : Caroline Tessier, directrice des communications
Téléphone : (514) 381-8631, poste 2337