Communiqués
Mémoires et avis
Textes d’opinion
Autres
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
janvier
février
mars
avril
mai
juin
juillet
août
septembre
octobre
novembre
décembre
Résultat(s)

Filtres sélectionnés:

Premières grèves tournantes dans les cégeps

La Fédération des cégeps lance un appel à l’intensification de la négociation

montréal, le 10 novembre 2005 – À l’occasion des grèves tournantes qui débutent ce matin dans la région du Centre du Québec, et qui touchent le Collège Shawinigan et le Cégep de Trois-Rivières, la Fédération des cégeps lance un appel à l’intensification de la négociation. « À la demande de la partie syndicale, nous sommes disposés à accélérer la cadence des rencontres afin d’en arriver le plus rapidement possible à une entente. La Fédération des cégeps souhaite que les échanges débouchent sur une solution négociée avec l’ensemble du personnel du réseau collégial », a indiqué le président-directeur général de la Fédération des cégeps, M. Gaëtan Boucher.

Parmi les enjeux majeurs de la négociation, tant pour la partie patronale que pour la partie syndicale, figure la tâche du personnel enseignant. Sur la base de l’étude déposée récemment aux tables de négociation par le Comité patronal de négociation des collèges (CPNC), la Fédération estime que la tâche des enseignants de cégep a évolué, depuis la réforme de 1993, vers un professionnalisme collectif qui dépasse la seule charge d’enseignement. « Nous sommes conscients que la tâche des enseignants s’est modifiée, dans le respect de la convention collective, et qu’elle ne se limite pas à la seule charge d’enseignement. Au-delà de son travail en classe, le personnel enseignant contribue quotidiennement à accroître la qualité de la formation collégiale, à augmenter la réussite des étudiants et à favoriser le développement des cégeps », a précisé M. Boucher.

Outre la préparation, la prestation des cours, l’encadrement et le suivi des étudiants, la pratique professionnelle enseignante comprend en effet des activités liées au développement pédagogique et à la vie collective du collège, ce qui est propre à l’enseignement supérieur. Il s’agit, par exemple, de la participation aux activités de concertation sur les programmes d’études, de l’élaboration, de l’implantation et de la révision des programmes, de l’encadrement des étudiants, de la participation aux centres d’aide à l’apprentissage, aux activités de recherche, à la vie de programme et à la vie départementale.

« La Fédération des cégeps réitère son appel à la négociation en vue de trouver des solutions novatrices qui répondent aux besoins des étudiants et qui permettent de soutenir le développement de nos établissements », a conclu M. Boucher.

– 30 –
Source : Caroline Tessier
Téléphone : (514) 381-8631, poste 2337
Cellulaire : (514) 239-2088