Communiqués
Mémoires et avis
Textes d’opinion
Autres
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
janvier
février
mars
avril
mai
juin
juillet
août
septembre
octobre
novembre
décembre
Résultat(s)

Filtres sélectionnés:

Lancement du guide Les Carrières d’avenir 2005

Obtenir un diplôme en formation technique au cégep : un choix d’avenir pour les jeunes

Montréal, le 20 janvier 2005 – La Fédération des cégeps est heureuse de s’associer à la publication du guide Les Carrières d’avenir 2005, des éditions Jobboom, dont le Top 150 des formations gagnantes comprend un nombre important de programmes offerts au collégial.

Comme le Conseil de la science et de la technologie l’indiquait dans un récent avis sur l’avenir de la main-d’œuvre hautement qualifiée, la demande de techniciens, de techniciennes et de technologues dans la société du savoir ne peut que croître. Les diplômés de la formation technique ont acquis au cégep des compétences de haut niveau et une solide formation générale, dans des programmes d’études élaborés ou révisés en collaboration avec le marché du travail. «Nos diplômés sont bien outillés pour aider les entreprises à relever de nouveaux défis, ce qui leur accorde une grande valeur aux yeux des employeurs», a souligné aujourd’hui le président-directeur général de la Fédération, M. Gaëtan Boucher. Le taux de chômage des diplômés de 24 ans et moins en formation technique était de 5,6 % en 2003, alors qu’il était de plus de 14 % pour l’ensemble des jeunes de 15 à 24 ans, au même moment. Le taux de placement moyen chez les détenteurs d’un DEC technique est de 92 % et 86 % des diplômés occupent un emploi à temps plein.

En plus de présenter un portrait détaillé des formations offrant les meilleures perspectives d’avenir, dans le but de faciliter l’orientation scolaire et professionnelle des jeunes Québécois et Québécoises, le guide 2005 illustre bien l’importance d’assurer le développement de la formation technique au Québec. «Pour permettre à un plus grand nombre de jeunes de se bâtir un avenir intéressant nous devons faire évoluer la formation technique et l’inscrire dans une perspective de continuité, pour favoriser le passage des jeunes de la formation professionnelle au secondaire à la formation technique au cégep, avec la même souplesse qui permet aux diplômés de la formation technique de poursuivre leurs études à l’université. Nous attendons beaucoup, à cet égard, du plan d’action sur la formation professionnelle et la formation technique que le ministre de l’Éducation doit déposer en février 2005», a conclu M. Boucher.

– 30 –
Source : Caroline Tessier
Téléphone : (514) 381-8631 poste 2337
Cellulaire : (514) 239-2088