Communiqués
Mémoires et avis
Textes d’opinion
Autres
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
janvier
mars
mars
avril
mai
juin
juillet
août
septembre
octobre
novembre
décembre
Résultat(s)

Filtres sélectionnés:

Consultations prébudgétaires du gouvernement fédéral

Le gouvernement fédéral doit aider le Québec à réinvestir dans son réseau collégial public

Montréal, le 30 janvier 2003 – À l’occasion des consultations prébudgétaires avec le ministre des Finances, M. John Manley, auxquelles elle a participé aujourd’hui, la Fédération des cégeps a demandé au gouvernement fédéral de transférer au Québec, dans le cadre de son budget 2003-2004, des moyens financiers substantiels pour l’éducation postsecondaire. Ce transfert devrait, selon la Fédération, s’effectuer dans le cadre des mécanismes existants, soit le Transfert canadien pour la santé et les programmes sociaux ou les ententes bilatérales, dans le respect des compétences du Québec en matière d’éducation postsecondaire.

« Un apport du fédéral représenterait une partie de la solution pour permettre au gouvernement du Québec d’améliorer le financement du réseau collégial public. Le niveau de financement actuel des collèges est inférieur de près de 50 millions à ce qu’il était il y a dix ans », a indiqué le président-directeur général de la Fédération, M. Gaëtan Boucher. Les collèges dépendent largement de l’aide gouvernementale, puisque 85 % de leur budget provient de l’État québécois et qu’ils n’ont pas la possibilité d’imposer des droits de scolarité, comme les universités, ni de percevoir de taxes, comme les commissions scolaires.

Par ailleurs, le prochain budget fédéral doit considérer l’octroi de crédits supplémentaires pour renforcer le potentiel de recherche et d’innovation des collèges, et pour accroître le développement des technologies éducatives.

Enfin, la Fédération a rappelé que les collèges doivent être en mesure de faire eux-mêmes des choix budgétaires en fonction de leurs priorités institutionnelles. « Pour qu’ils soient en mesure de remplir leur mission d’enseignement supérieur, les cégeps doivent pouvoir s’appuyer sur des ressources suffisantes et les affecter là où sont les besoins », a conclu le président-directeur général de la Fédération.

– 30 –
Source : Caroline Tessier
Téléphone : (514) 381-8631, poste 2337
Cellulaire : (514) 239-2088