Communiqués
Mémoires et avis
Textes d’opinion
Autres
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
janvier
février
mars
avril
mai
juin
juillet
août
septembre
octobre
novembre
décembre
Résultat(s)

Filtres sélectionnés:

Lancement du guide Les Carrières d’avenir 2003

Le DEC technique, un passeport pour une carrière d’avenir

Montréal, le 21 janvier 2003 – La Fédération des cégeps est heureuse de s’associer à la publication de l’édition 2003 du guide Les Carrières d’avenir, des éditions Jobboom.« Cet ouvrage de référence est devenu indispensable pour les jeunes qui cherchent à faire un choix de formation menant à une carrière stimulante », a indiqué ce matin le président-directeur général de la Fédération, M. Gaëtan Boucher, à l’occasion du lancement du guide.

Une grande part des formations inscrites au TOP 170 des formations gagnantes de ce nouveau guide se donnent au secteur technique du collégial. « Les entreprises, a indiqué M. Boucher, exigent de plus en plus le diplôme d’études collégiales (DEC) au moment de l’embauche. Les techniciens, les techniciennes et les technologues formés dans les cégeps ont acquis des compétences de haut niveau, dans le cadre de programmes d’études qui ont été révisés ou élaborés en collaboration avec le monde du travail. Cela contribue à faire de la formation technique une excellente voie d’avenir pour tous les jeunes ». Le taux de chômage des diplômés de 24 ans et moins en formation technique était en effet de 4,9 % en mars 2001, contre 14,2 % pour l’ensemble des Québécois et des Québécoises du même âge, au même moment. Une proportion de 88,8 % des diplômés de la formation technique qui travaillent ont un emploi à plein temps et 85,3 % des diplômés qui travaillent à temps plein le font dans un secteur relié à leur domaine d’études.

En présentant une information détaillée sur les programmes de formation qui offrent les meilleures perspectives d’avenir, le guide 2003 s’impose non seulement comme un bon outil d’orientation scolaire et professionnelle, mais aussi comme le reflet des tendances dominantes du marché du travail, qui accordent une large place aux diplômés du collégial. « Parce que nous avons socialement le devoir de tout mettre en œuvre pour offrir à un plus grand nombre de jeunes la chance de se bâtir un avenir professionnel intéressant, nous devons développer davantage la formation technique. À cet égard, nous espérons voir le gouvernement faire de cette question une priorité », a conclu le président-directeur général de la Fédération.

– 30 –
Source : Caroline Tessier
Téléphone : (514) 381-8631, poste 2337
Cellulaire : (514) 239-2088