Communiqués
Mémoires et avis
Textes d’opinion
Autres
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
janvier
février
mars
avril
mai
juin
juillet
août
septembre
octobre
novembre
décembre
Résultat(s)

Filtres sélectionnés:

La Fédération des cégeps accueille favorablement la stratégie gouvernementale Vers le plein emploi

Montréal, le 12 décembre 2002 – La Fédération des cégeps accueille avec satisfaction la stratégie gouvernementale Vers le plein emploi, dévoilée aujourd’hui par la vice-première ministre et ministre des Finances, de l’Économie et de la Recherche, Mme Pauline Marois. Les collèges sont principalement concernés par deux des trois volets de cette stratégie, soit celui lié au renforcement de la formation et de la scolarisation de la main-d’œuvre et celui relatif au progrès technologique.

L’objectif gouvernemental d’adapter davantage l’offre de formation aux besoins du marché du travail est pleinement partagé par la Fédération des cégeps. Les collèges forment des techniciens et des technologues de haut niveau, qui sont très recherchés par les entreprises québécoises. Le taux de chômage des diplômés de 24 ans et moins en formation technique en témoigne : il était de 4,9 % en mars 2001, contre 14,2 % pour l’ensemble des Québécois et des Québécoises du même âge au même moment.

Par ailleurs, l’octroi de ressources financières pour implanter de nouveaux programmes d’études techniques est une excellente nouvelle. La Fédération accueille aussi favorablement la mesure qui concerne l’assouplissement des normes de financement pour permettre le démarrage de cours lorsque le nombre minimal de participants et de participantes n’est pas atteint — une mesure intéressante, en particulier pour les régions.

La stratégie gouvernementale prévoit en outre la consolidation et l’expansion des centres collégiaux de transfert de technologie, ce dont la Fédération se réjouit. Elle souligne à cet égard que certaines régions sont encore privées de ces centres, une situation que le gouvernement devra corriger.

La Fédération considère, par ailleurs, que la question de l’encadrement des étudiants et des étudiantes, à laquelle la stratégie gouvernementale fait référence, concerne non seulement le secondaire mais aussi le collégial.

Elle souhaite à cet égard que des ressources puissent être consenties aux collèges, afin qu’ils soient en mesure de renforcer leurs activités d’encadrement, dans la perspective, notamment, de consolider le milieu de vie collégial et d’augmenter la réussite.

Enfin, la Fédération répond positivement à l’appel à la mobilisation lancé par le gouvernement autour de l’objectif du plein emploi. Le réseau collégial public est déjà bien engagé dans cette voie, et il est prêt à le faire encore davantage, avec les différents partenaires socioéconomiques de la société québécoise.

– 30 –
Source : Caroline Tessier
Téléphone : (514) 381-8631 poste 2337
Cellulaire : (514) 239-2088