Communiqués
Mémoires et avis
Textes d’opinion
Autres
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
janvier
février
mars
avril
mai
juin
juillet
août
septembre
octobre
novembre
décembre
Résultat(s)

Filtres sélectionnés:

Équité salariale : il faut cesser les moyens de pression et poursuivre les discussions

Montréal, le 6 novembre 2001 – La Fédération des cégeps s’inquiète des effets que pourraient avoir les moyens de pression exercés dans le réseau collégial par les syndicats d’enseignants affiliés à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), dans 7 cégeps, en lien avec le dossier de l’équité salariale. Elle souhaite que ces moyens soient abandonnés et que les discussions se poursuivent entre la CSQ, le ministère de l’Éducation et le Conseil du trésor, afin de trouver des solutions à la question de l’équité salariale.

La demi-journée de grève envisagée d’ici le 21 novembre, notamment, priverait les étudiantes et les étudiants, dans les collèges concernés, des services auxquels ils ont droit, et viendrait désorganiser les activités pédagogiques déjà perturbées par les différents boycotts que le personnel enseignant exerce actuellement, refusant par exemple de siéger à la Commission des études ou de participer à différents comités de travail.

Selon la Fédération des cégeps, il est essentiel que toutes les parties continuent de discuter à l’intérieur du cadre légal actuel, qui exclut les arrêts de travail. Si les moyens de pression devaient se poursuivre ou s’accentuer d’autres solutions devraient être considérées pour ramener la situation à la normale.

– 30 –
Source : Viviane Fiedos
Téléphone : (514) 381-8631
Cellulaire : (514) 953-5983
vfie@fedecegeps.qc.ca