Communiqués
Mémoires et avis
Textes d’opinion
Autres
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
janvier
mars
mars
avril
mai
juin
juillet
août
septembre
octobre
novembre
décembre
Résultat(s)

Filtres sélectionnés:

Stages en Techniques d’inhalothérapie : les collèges souhaitent une solution rapide

Montréal, le 29 août 2001 – Les cinq établissements du réseau collégial public qui offrent le programme de Techniques d’inhalothérapie s’inquiètent de ce qu’un grand nombre de leurs étudiants de 3e année n’aient pas encore pu commencer leur stage en milieu hospitalier cet automne comme cela était prévu. Dans plus d’une trentaine d’établissements de santé à travers le Québec, en effet, les inhalothépeutes, qui supervisent habituellement ces stages, ont décidé de suspendre leur participation pour protester contre l’évolution des discussions avec le Conseil du trésor sur l’équité salariale. La Fédération des cégeps souhaite que des solutions soient trouvées rapidement entre les deux parties pour débloquer cette situation et permettre aux étudiants de commencer leur session aussitôt que possible.

Les stages constituent l’essentiel — 30 à 34 semaines, réparties sur les deux sessions — de la formation suivie par les étudiants de 3e année en Techniques d’inhalothérapie, et ils ne peuvent se réaliser en dehors des établissements de santé puisque les stagiaires doivent s’intégrer à des équipes multidisciplinaires et intervenir auprès des patients. Certains étudiants auraient dû commencer leur stage dès la semaine dernière et d’autres cette semaine. Si la situation actuelle devait se prolonger, cela aurait pour conséquence de retarder leur année scolaire, ce qui leur ferait perdre un temps précieux et repousserait également leur entrée sur le marché du travail. Les collèges craignent aussi que certains de ces étudiants, aux prises avec des difficultés financières, décident tout simplement, à cause de ce retard, d’interrompre leurs études pour la prochaine année.

Le programme d’inhalothérapie est offert par le Cégep de Chicoutimi, le Collège de Rosemont, le Collège de Sainte-Foy, le Collège de Sherbrooke et le Collège Vanier. Il prépare les diplômés à exercer la profession d’inhalothérapeute et de technicien en anesthésie dans différentes unités (soins intensifs, chirurgie, etc.) des établissements de santé. Le nombre d’étudiants et d’étudiantes inscrits en 3e année cet automne dans les cinq collèges est de 150 environ.

– 30 –
Source : Viviane Fiedos
Téléphone : (514) 381-8631
Cellulaire : (514) 953-5983
vfie@fedecegeps.qc.ca