Communiqués
Mémoires et avis
Textes d’opinion
Autres
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
janvier
février
mars
avril
mai
juin
juillet
août
septembre
octobre
novembre
décembre
Résultat(s)

Filtres sélectionnés:

Légère baisse de la population étudiante dans le réseau collégial public

Montréal, le 22 août 2001 – Les cours commencent cette semaine dans la grande majorité des 48 cégeps du Québec qui devraient accueillir cet automne à l’enseignement ordinaire, selon les données préliminaires recueillies par la Fédération des cégeps, 150 000 étudiants et étudiantes environ. Ce nombre représente une diminution de 0,5 % par rapport à l’automne dernier puisque la population étudiante était, en date du 20 septembre 2000, de 151 000 personnes.

Depuis 1997, la population étudiante collégiale globale a diminué constamment, de 5,5 % au total au cours des cinq dernières années. Cette tendance, directement reliée à la baisse démographique que connaît le Québec, devrait se poursuivre, dans l’ensemble du réseau collégial, jusqu’en 2005. La situation est toutefois plus grave dans certaines régions, comme la Côte-Nord, le Bas-Saint-Laurent-Gaspésie, le Saguenay—Lac-Saint-Jean, Chaudière-Appalaches et le Centre-du-Québec entre autres, où des baisses, qui pourraient atteindre 25 % au total dans certains cas, sont prévisibles jusqu’en 2009. Les collèges de la Côte-Nord enregistrent cet automne une baisse de 9,8 % de leur population étudiante et ceux du Bas-Saint-Laurent—Gaspésie de 9,2 %.

Un phénomène préoccupant

Même si le gouvernement a instauré cette année une nouvelle règle financière pour compenser en partie les collèges touchés par ce problème, la Fédération des cégeps considère qu’il s’agit d’un phénomène extrêmement préoccupant qui interpelle l’ensemble du réseau de l’éducation mais aussi les communautés régionales et la société québécoise elle-même. « La survie et la vitalité des régions, qui sont des priorités au Québec, dépendent largement de la présence de l’enseignement supérieur partout, et particulièrement des cégeps, souligne M. Gaëtan Boucher, président-directeur général de la Fédération des cégeps. Nous devons préserver l’accessibilité à l’enseignement collégial et la qualité des programmes et des services partout au Québec. La possibilité de poursuivre des études supérieures et de trouver un emploi intéressant dans son milieu sont les meilleurs incitatifs pour contrer l’exode des jeunes », a-t-il ajouté.

Sur les 150 000 étudiants qui fréquenteront le réseau cette année, 69 000 environ, soit 45,6 % du total, sont inscrits au secteur préuniversitaire, 76 000 environ, soit 50,8 %, au secteur technique, et 5000 environ, soit 3,6 %, en session d’accueil et d’intégration. Les filles représentent 56,4 % de la population étudiante (84 500 environ) et les garçons 43,6 % (65 500 environ). Les nouveaux inscrits (ceux qui entreprennent leurs études collégiales cette année) sont au nombre de 63 000 environ.

– 30 –
Source : Viviane Fiedos
Téléphone : (514) 381-8631
Cellulaire : (514) 953-5983
vfie@fedecegeps.qc.ca