Communiqués
Mémoires et avis
Textes d’opinion
Autres
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
janvier
février
mars
avril
mai
juin
juillet
août
septembre
octobre
novembre
décembre
Résultat(s)

Filtres sélectionnés:

« L’évaluation institutionnelle est une priorité », affirme la Fédération des cégeps

Montréal, le 4 mai 2001 – Pour les cégeps, c’est l’évaluation institutionnelle, et non l’habilitation à décerner le diplôme, qui constitue la priorité, et la Fédération des cégeps souhaite que soit levé le boycott exercé actuellement dans certains collèges par les trois fédérations enseignantes pour ralentir les travaux d’implantation de l’évaluation institutionnelle. C’est ce qu’a déclaré le président-directeur général de la Fédération des cégeps, M. Gaëtan Boucher, aux représentants des enseignants venus exprimer ce matin leur opposition à l’habilitation aux membres de son assemblée générale.

« Pour nous, a-t-il déclaré, l’habilitation n’est pas une fin en soi et nous avons toujours affirmé qu’il fallait attendre l’aboutissement des premières démarches d’évaluation institutionnelle dans tous les collèges, d’ici 2003, avant de se pencher sur l’habilitation. Ce sont deux démarches totalement indépendantes l’une de l’autre et il ne faut pas les associer. »

Les représentants des enseignants — la FNEEQ, la FAC et la FEC — réclament l’abolition d’un article du régime des études collégiales par lequel le ministre de l’Éducation pourrait confier à chaque collège le soin de décerner le diplôme. Et le boycott de l’évaluation institutionnelle est un moyen de pression en ce sens. Actuellement, c’est le ministre lui-même qui donne les diplômes, sur recommandation des collèges.

« L’évaluation institutionnelle est un outil extraordinaire pour chaque collège, a affirmé le président-directeur général de la Fédération des cégeps, parce qu’elle porte sur tous les aspects de sa mission et permet d’améliorer constamment la formation qu’il donne. Les enseignants jouent un rôle central dans cette opération et ils doivent nous apporter leur appui. »

– 30 –
Source : Viviane Fiedos
Téléphone : (514) 381-8631
Cellulaire : (514) 953-5983
vfie@fedecegeps.qc.ca