Communiqués
Mémoires et avis
Textes d’opinion
Autres
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
janvier
mars
mars
avril
mai
juin
juillet
août
septembre
octobre
novembre
décembre
Résultat(s)

Filtres sélectionnés:

La Fédération des cégeps satisfaite de la Politique québécoise de la jeunesse

Montréal, le 29 mai 2001 – Dans une réaction préliminaire, la Fédération des cégeps accueille avec satisfaction la Politique québécoise de la jeunesse qui a été rendue publique aujourd’hui par le premier ministre du Québec, M. Bernard Landry, et le ministre d’État à l’Éducation et à la Jeunesse, M. François Legault. La Fédération partage entièrement l’objectif central de la politique, qui est de favoriser l’exercice d’une « citoyenneté active » pour tous les jeunes, et elle se réjouit que l’ensemble des acteurs soient interpellés autour de ce projet qui reconnaît à la jeunesse la place qui lui revient au sein de la société québécoise.

C’est pour cette raison, d’ailleurs, qu’elle demande au gouvernement d’élargir la composition du comité de suivi de la politique, qui comprend pour l’instant uniquement les représentants des jeunes, afin qu’il regroupe également tous les grands partenaires sociaux, et particulièrement l’éducation. Ces acteurs, rappelle-t-elle, ont participé au sommet du Québec et de la jeunesse et à l’élaboration de la politique, et ils seront engagés dans sa mise en œuvre. Il est donc souhaitable que la concertation qui a caractérisé l’ensemble de cette démarche se poursuive.

L’éducation, une priorité collective

La Fédération des cégeps est particulièrement heureuse, par ailleurs, que l’éducation soit reconnue comme une « priorité collective » dans la politique, et qu’on y affirme son rôle essentiel pour assurer l’avenir des jeunes générations. En reconnaissant le droit d’accès universel de chacun à une formation de qualité à tous les niveaux d’études, en insistant sur la nécessité d’investir en éducation et d’offrir aux jeunes des régions une plus grande diversité de programmes, la politique répond à des préoccupations fondamentales des cégeps, qui ouvrent l’accès à l’enseignement supérieur partout au Québec. La Fédération appuie également, dans le même esprit, l’accent mis sur l’importance de revaloriser la vie en région et de favoriser le retour des jeunes qui les quittent.

À travers ses grandes orientations et les axes qu’elle a retenus, la politique englobe un très large éventail d’interventions pour permettre aux jeunes d’exercer pleinement leur citoyenneté. Parmi elles, la Fédération retient notamment l’encouragement à s’engager dans des carrières scientifiques et techniques, la valorisation de la formation technique, le soutien aux jeunes chercheurs et l’apprentissage de plusieurs langues pour une meilleure ouverture sur le monde. Le plan d’action prévu d’ici un an, qui mettra à contribution tous les grands acteurs, dont les réseaux de l’éducation, devra comporter un ensemble de mesures très concrètes pour mettre la politique en œuvre, conclut la Fédération.

– 30 –
Source : Viviane Fiedos
Téléphone : (514) 381-8631
Cellulaire : (514) 953-5983
vfie@fedecegeps.qc.ca