Communiqués
Mémoires et avis
Textes d’opinion
Autres
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
janvier
février
mars
avril
mai
juin
juillet
août
septembre
octobre
novembre
décembre
Résultat(s)

Filtres sélectionnés:

La Fédération des cégeps accueille très favorablement la Politique québécoise de la science et de l’innovation

Montréal, le 25 janvier 2001 – Dans une réaction préliminaire, la Fédération des cégeps fait un accueil très positif à la Politique québécoise de la science et de l’innovation, Savoir changer le monde, qui a été rendue publique aujourd’hui par le ministre de la Recherche, de la Science et de la Technologie, M. Jean Rochon. « Nous partageons les grands objectifs de cette politique, sa volonté de servir l’ensemble des citoyens, a déclaré le président-directeur général de la Fédération, M. Gaëtan Boucher. Et nous ne pouvons que nous réjouir de ce que le gouvernement veuille intensifier et mieux soutenir la recherche au collégial, dont la politique souligne la qualité et l’importance. »

La Fédération est très satisfaite de la volonté gouvernementale d’augmenter les ressources pour dégager des chercheurs-enseignants dans les collèges, ce qui permettra de mener davantage de projets de recherche pédagogique et disciplinaire. Elle se réjouit également du fait que la Politique québécoise reconnaisse le rôle stratégique des 23 centres collégiaux de transfert de technologie (CCTT), qu’elle élargisse même leur mission en leur confiant entre autres un rôle de veille, et qu’elle annonce pour eux plusieurs mesures financières très attendues : le rehaussement de leur budget de base, l’attribution d’un financement de contrepartie proportionnel à leurs revenus autonomes, l’accroissement des ressources consacrées à l’acquisition d’équipements, enfin un financement gouvernemental accordé au Réseau trans-tech, qui regroupe les 23 centres.

La politique gouvernementale réaffirme l’importance de la formation dans une société axée sur l’innovation et indique qu’il faut appuyer les collèges et les universités dans leurs efforts pour former davantage de diplômés hautement qualifiés, ce dont la Fédération se réjouit. « Il est absolument essentiel que les mesures annoncées aujourd’hui se traduisent par de nouvelles ressources dès le prochain budget du Québec, au printemps prochain », a souligné M. Boucher.

La Fédération appuie, par ailleurs, la volonté gouvernementale d’accentuer les efforts de concertation et de réseautage entre tous les acteurs engagés dans la recherche et l’innovation. Elle aurait souhaité, toutefois, que la politique élargisse aux collèges l’accès aux fonds de Valorisation-Recherche Québec et aux mesures prévues pour financer les frais indirects de la recherche, actuellement réservés aux universités.

– 30 –
Source : Viviane Fiedos
Téléphone : (514) 381-8631
Cellulaire : (514) 953-5983
vfie@fedecegeps.qc.ca