Communiqués
Mémoires et avis
Textes d’opinion
Autres
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
janvier
février
mars
avril
mai
juin
juillet
août
septembre
octobre
novembre
décembre
Résultat(s)

Filtres sélectionnés:

Vue d’ensemble pour une politique scientifique du Québec :

Une très bonne base de discussion, selon la Fédération des cégeps

Montréal, le 21 juin 2000 – Le document de consultation Pour une Politique scientifique du Québec publié ce matin par le ministre de la Recherche, de la Science et de la Technologie, M. Jean Rochon, constitue une très bonne base de discussion, constate la Fédération des cégeps dans une réaction préliminaire. Les cégeps sont actifs dans le domaine de la recherche scientifique, technologique, pédagogique et disciplinaire, et la Fédération souhaite participer activement à la consultation qui aura lieu à l’automne prochain sur le projet de politique.

La volonté exprimée, dans le document de consultation, de mieux soutenir le volet scientifique et technologique et le volet pédagogique de la recherche au collégial est particulièrement satisfaisante, note la Fédération. Le réseau collégial compte un bassin de chercheurs de haut niveau dont les activités ont été limitées par les problèmes budgétaires des dernières années. La proposition d’accroître le financement des 23 centres collégiaux de transfert de technologie vient elle aussi répondre à une véritable nécessité. L’apport de ces centres au développement de l’innovation dans les entreprises et à l’essor du Québec dans les grands secteurs économiques est clairement souligné dans le projet. Ils sont également présents dans plusieurs des domaines en émergence identifiés dans le document.

La Fédération souligne par ailleurs que les collèges exercent d’importantes activités de recherche disciplinaire qui contribuent à l’avancement de la recherche en sciences humaines et sociales menée au Québec, un domaine dont le projet de politique souhaite favoriser le développement. Ces activités devraient elles aussi être reconnues et soutenues, entre autres par le futur Fonds québécois de recherche et de développement. La Fédération souhaite également que les chercheurs des collèges aient accès directement aux subventions de Valorisation-Recherche Québec, actuellement réservées aux seuls projets de recherche universitaires.

Enfin la Fédération est en accord avec plusieurs des principes et des fonctions clés proposés comme fondement de la future politique scientifique du Québec, entre autres : l’importance d’investir dans les ressources humaines; le rôle majeur de la formation et de l’enseignement collégial et universitaire pour le développement scientifique et technique; l’importance de disposer d’une masse critique de chercheurs de grande qualité; l’importance, pour les différents acteurs engagés dans la recherche et dans l’innovation, de travailler en réseau; les dimensions éthiques rattachées à la recherche et la nécessité d’en considérer toutes les dimensions dans une perspective de développement durable.

– 30 –
Source : Viviane Fiedos
Téléphone : (514) 381-8631
Cellulaire : (514) 953-5983
vfie@fedecegeps.qc.ca