Communiqués
Mémoires et avis
Textes d’opinion
Autres
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
janvier
février
mars
avril
mai
juin
juillet
août
septembre
octobre
novembre
décembre
Résultat(s)

Filtres sélectionnés:

Projet Info-Stages-Études

Il faut doubler le nombre de places en alternance travail-études, affirme la Fédération des cégeps

Montréal, le 21 février 2000 – L’alternance travail-études est une stratégie gagnante à la fois sur le plan pédagogique et sur celui de l’insertion professionnelle, il faut donc multiplier les possibilités offertes aux étudiants d’expérimenter cette formule : c’est pourquoi la Fédération des cégeps est partenaire du projet Info-Stages-Études qui a été rendu public ce matin à Montréal par les grandes associations patronales, en collaboration avec les trois réseaux de l’éducation.

La Fédération des cégeps proposera au Sommet du Québec et de la jeunesse de doubler le nombre de places offertes au collégial en alternance travail-études — soit de le faire passer de 4000 actuellement à 8000 — et d’augmenter le nombre de programmes techniques conçus selon cette formule — il y en a 41 pour l’instant, soit le tiers environ, une proportion que les collèges souhaitent voir augmenter à la moitié au moins.

Le projet Info-Stages-Études, qui sera également présenté au Sommet, devrait permettre d’accroître le nombre de stages de longue durée (quatre à quinze semaines) dans les entreprises, dans toutes les régions du Québec, et d’assurer la meilleure adéquation possible entre les besoins des établissements d’enseignement et l’offre du marché du travail. La Fédération se réjouit de ce partenariat qui mise sur l’expertise du Centre de liaison entreprises-éducation (CLEE), qu’elle a fondé il y a plusieurs années avec le Conseil du patronat du Québec.

L’alternance travail-études permet aux étudiants de faire plusieurs stages rémunérés dans des entreprises pendant leurs études. Elle présente de très nombreux avantages pour les jeunes : mise en pratique des connaissances, exploration du milieu professionnel, acquisition d’une première expérience de travail et meilleure insertion en emploi. Les taux de diplomation y sont supérieurs, ainsi que les possibilités de travailler dans un domaine exactement relié à sa formation.

– 30 –
Source : Viviane Fiedos
Téléphone : (514) 381-8631
Cellulaire : (514) 953-5983
vfie@fedecegeps.qc.ca