Communiqués
Mémoires et avis
Textes d’opinion
Autres
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
janvier
février
mars
avril
mai
juin
juillet
août
septembre
octobre
novembre
décembre
Résultat(s)

Filtres sélectionnés:

Soutenir la réussite scolaire des garçons, une clef pour améliorer la réussite dans son ensemble

Montréal, le 13 octobre 1999 – Dans une réaction préliminaire, la Fédération des cégeps fait bon accueil à l’avis Pour une meilleure réussite scolaire des garçons et des filles publié ce matin par le Conseil supérieur de l’éducation. Ce document permet d’approfondir la réflexion sur le problème de réussite scolaire des garçons qui, selon toute vraisemblance, s’observe partout en Occident. Pour la Fédération, une meilleure compréhension de ce phénomène pourrait être une clef pour mieux saisir la question de la réussite dans son ensemble.

La Fédération est d’avis, comme le Conseil supérieur, que des mesures doivent être mises en place au secondaire pour mieux encadrer les élèves dans leur démarche d’orientation, pour les soutenir et faciliter leur cheminement. Les élèves, garçons et filles, dont les choix scolaires et professionnels sont bien appuyés ont de meilleures chances de suivre un parcours harmonieux au collégial et de réussir.

La Fédération est également d’accord avec l’orientation du Conseil selon laquelle l’école doit tenir compte des différentes manières d’apprendre des élèves. C’est dans cette perspective que les collèges se sont engagés, à travers leur plan d’action sur la réussite et la diplomation, à explorer le potentiel d’approches pédagogiques variées pour favoriser la persévérance, en particulier chez les garçons. Par ailleurs, la Fédération considère que des mesures de recherche et de développement doivent être mises en place non seulement au primaire-secondaire, mais à tous les ordres d’enseignement, afin d’éclairer les causes du problème de réussite scolaire des garçons et d’établir les moyens à mettre en œuvre pour le résoudre.

– 30 –
Source : Caroline Tessier