Communiqués
Mémoires et avis
Textes d’opinion
Autres
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
janvier
février
mars
avril
mai
juin
juillet
août
septembre
octobre
novembre
décembre
Résultat(s)

Filtres sélectionnés:

Les cégeps du Québec accueilleront cet automne environ 153 500 étudiants et étudiantes, ce qui représente une très légère diminution par rapport à l´année dernière, selon la Fédération des cégep

Montréal, le 20 août 1998 – La population étudiante à l´enseignement ordinaire dans les cégeps cet automne devrait être de 153 500 personnes, ce qui est un peu moins qu´à la même période l´année dernière, selon les données préliminaires rendues publiques ce matin par la Fédération des cégeps. De ce nombre, environ 83 000 étudiants et étudiantes entrent pour la première fois au cégep.

La clientèle étudiante a donc baissé de nouveau dans les cégeps, mais cette baisse est très minime, moins de 1 %. « Ces chiffres non définitifs sont encourageants parce qu´ils semblent indiquer qu´une stabilisation du nombre d´étudiants pourrait avoir lieu sous peu au collégial », a affirmé le président-directeur général de la Fédération des cégeps, M. Gaëtan Boucher. L´automne dernier, à l´occasion de la rentrée scolaire, la Fédération avait signalé une diminution de 3,5 % de la population étudiante du réseau collégial public, en indiquant toutefois que la situation pourrait se rééquilibrer d´elle-même à la session d´hiver. C´est effectivement ce qui s´est produit, la baisse réelle pour les deux sessions en 1997-1998 s´étant chiffrée à 2,5 %.

« Comme nous l´avions supposé, a expliqué M. Boucher, et comme le confirment les analyses du ministère de l´Éducation, c´est l´entrée en vigueur des nouvelles conditions d´admission au collégial qui explique essentiellement les résultats de l´automne dernier. La situation actuelle nous permet de supposer, avec toute la prudence qui s´impose, que l´effet négatif de cette mesure s´estompe ». Les diplômés du secondaire doivent depuis 1997 avoir réussi un certain nombre de cours de base en mathématiques, en sciences physiques et en langue seconde pour être admis au cégep, de sorte qu´ils sont maintenant mieux préparés à suivre et à réussir des études collégiales. Par rapport à l´an dernier, ils ont été plus nombreux à faire une demande d´admission au cégep : les demandes ont fléchi de 4 % seulement cette année alors qu´elles avaient chuté de 8 %, le double, entre l´automne 1996 et l´automne 1997.

Selon les données préliminaires de la Fédération des cégeps, le personnel du réseau collégial public compterait cette année environ 19 000 personnes. Le nombre de professionnels et de professionnelles dans les cégeps serait demeuré stable, à 700 personnes; le nombre d´employés de soutien aurait toutefois fléchi, de 2,1 %, ce qui le porterait à 2600 personnes; le nombre de cadres aussi aurait baissé, de 2,6 %, pour un total de 725 personnes. Enfin, il devrait y avoir environ 15 000 enseignants et enseignantes dans les collèges cette année, leur nombre étant fixé par les conventions collectives en fonction de la population étudiante.

« Notre réseau a subi une véritable saignée ces deux dernières années, alors que plus de 700 membres du personnel professionnels, employés de soutien et cadres ont quitté les collèges, a rappelé M. Gaëtan Boucher. De ces personnes, pas même le quart ont été remplacées l´an passé. Les cégeps en sont au minimum vital et la situation ne s´est pas améliorée cette année ».

– 30 –
Source : Viviane Fiedos
Téléphone : (514) 381-8631
Cellulaire : (514) 953-5983
vfie@fedecegeps.qc.ca