Communiqués
Mémoires et avis
Textes d’opinion
Autres
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
janvier
février
mars
avril
mai
juin
juillet
août
septembre
octobre
novembre
décembre
Résultat(s)

Filtres sélectionnés:

Rentrée collégiale 1997

Il devrait y avoir environ 155 000 étudiants dans les cégeps cet automne, selon la Fédération des cégeps : c’est 3,5 % de moins que l’automne dernier, mais l’effet des nouvelles conditions d’admission devrait être temporaire

Montréal, le 20 août 1997 – La population étudiante totale à l’enseignement ordinaire dans les cégeps cet automne devrait être de 155 000 personnes, ce qui représente une diminution de 3,5 % par rapport à l’automne dernier, selon les chiffres, non définitifs toutefois, publiés aujourd’hui par la Fédération des cégeps. « Il est évident que les nouvelles conditions en vigueur pour entrer au cégep ont eu un effet, a noté le président-directeur général de la Fédération, M. Gaëtan Boucher. On est loin toutefois des prédictions alarmantes qui ont couru l’an dernier. Nous déplorons cette baisse, mais nous sommes convaincus que l’effet négatif de la mesure est temporaire. » Les demandes d’admission dans les cégeps ont fléchi de 8 % cet automne mais, parce que les dossiers présentés étaient meilleurs, les collèges ont admis proportionnellement un plus grand nombre de candidats.

Depuis cette année, les diplômés du secondaire doivent avoir réussi certains cours de base en mathématiques, en sciences physiques et en langue seconde pour entrer au cégep. Cette mesure, instaurée par la réforme de l’enseignement collégial, a été annoncée dès l’automne 1993. « Malgré cela, le passage a sans doute été un peu difficile pour certains d’entre eux, a commenté M. Boucher. Toutefois, la situation devrait se rééquilibrer d’elle-même : mieux préparés, les élèves seront plus nombreux à entrer au cégep et ils y réussiront mieux. C’est le pari que nous avons fait et que nous continuons à faire. »

À court terme, les élèves qui n’ont pas été admis au cégep cet automne parce qu’ils ne répondaient pas aux nouvelles conditions d’admission devraient pouvoir prendre des cours de rattrapage et refaire une demande pour la session d’hiver. Selon des observations préliminaires, il ne manquait qu’un seul cours à 80 % de ces élèves et il s’agissait de l’anglais dans la moitié des cas. « Il est possible que les demandes pour l’hiver soient supérieures à ce qu’elles étaient l’an dernier », ajoute M. Boucher. Par ailleurs, la Fédération rappelle que, dans un rapport publié en juin dernier, le groupe de travail créé par la ministre de l’Éducation pour renouveler les curriculums du primaire et du secondaire plaide pour un rehaussement de la formation de base et propose que les cours exigés pour entrer au cégep deviennent tout simplement obligatoires pour l’obtention du D.E.S.

Les cours ont commencé cette semaine dans 18 établissements et commenceront la semaine prochaine dans tous les autres. La Fédération des cégeps regroupe l’ensemble des cégeps du Québec.

– 30 –
Source : Viviane Fiedos
Téléphone : (514) 381-8631
Cellulaire : (514) 953-5983
vfie@fedecegeps.qc.ca